Roland Garros : le Picard Maxime Janvier éliminé dès le premier tour

Publié le
Écrit par Justine Saint-Sevin
Le natif de Creil, Maxime Janvier (23 ans), a enchaîné les erreurs dans les moments décisifs et laissé filer Hugo Gaston vers le second tour de cette édition 2020 de Roland Garros.
Le natif de Creil, Maxime Janvier (23 ans), a enchaîné les erreurs dans les moments décisifs et laissé filer Hugo Gaston vers le second tour de cette édition 2020 de Roland Garros. © Kenzo Tribouillard / AFP

Face à Hugo Gaston, Maxime Janvier (201e) est tombé en trois sets (7-6, 6-4, 6-3) dès le premier tour de Roland Garros, lundi 28 septembre.
 

Le match lui a petit à petit glissé entre les doigts. Après un premier set accroché, où il a payé cher son manque de justesse dans les moments importants (2/6 balles de break), Maxime Janvier s’est écroulé face à un autre tricolore : Hugo Gaston qui s’est imposé en 2h23 7-6, 6-4, 6-3. Maxime Janvier qui disposait comme son adversaire d’une wild card pour participer au tableau principal des internationaux de France, n’a pas su répondre aux nombreux amortis de son adversaire. Les contre-attaques du Picard n’ont eu de cesse d’échouer dans le filet. Surtout, il a multiplié les fautes directes lors des moments décisifs (55 contre 29 pour son adversaire).

Trois wild card pour autant d'éliminations au premier tour

Pour le natif de Creil, la malédiction continue donc. Egalement détenteur d’une wild card en 2018 et 2019, c’est la troisième fois qu’il tombe dès son entrée en lice. Cette année, la frustration peut être d'autant plus grande qu'Hugo Gaston (238e) semblait un adversaire bien plus abordable que ses précédents bourreaux : Kei Nishikori et Pablo Cuevas.

Hugo Gaston affrontera au second tour le Japonais Nishioka (50e) qui a créé la surprise en s'imposant 7-5, 6-3, 6-3 face au Canadien Auger-Aliassime (21e).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.