Dégradation des radars : les gendarmes intensifient les contrôles mobiles sur les routes de l'Oise

De nombreux radars ont été dégradés dans le département de l'Oise depuis le début du mouvement des gilets jaunes. Le préfet a demandé aux gendarmes d'intensifier les contrôles mobiles sur les routes.  

© gendarmerie de l'Aisne
Selon les chiffres du ministre de l'Intérieur près de 60 % des radars routiers ont été vandalisés depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" sur l'ensemble du territoire. Le préfet de l'Oise a demandé aux gendarmes de son département de renforcer les contrôles mobiles afin de maintenir un niveau de sécurité routière élevé sur les routes. Selon la préfecture, certains conducteurs n'ont pas hésité à appuyer sur le champignon, en sachant que les radars fixes étaient défaillants. En décembre 2018, les flashs des radars ont augmenté de 20 %, mais les photos sont inexploitables.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité