Mortalité des cyclistes sur les routes : le sprinteur Arnaud Démare pousse un coup de gueule

Arnaud Démare / © MAXPPP
Arnaud Démare / © MAXPPP

Après un nouvel accident dans lequel deux cyclistes ont été grièvement blessés par un camion, le Picard Arnaud Démare, originaire de Beauvais, a poussé un coup de gueule sur Twitter.

Par Richard Duclos

Ce vendredi 18 mai, sur la D133 entre Milly-sur-Thérain et Troissereux dans l'Oise, deux cyclistes ont été percutés par un camion.

Le Parisien rapporte que selon les premiers éléments de l'enquête, le conducteur du poids lourd n'a pas vu les deux vélos. Il suivait une fourgonnette, et contrairement à elle, ne s'est pas déporté pour ne pas les gêner. Si leurs jours ne sont pas en danger, les deux cyclistes, une femme de 23 ans et un homme de 30 ans, ont toutefois été grièvement blessés.

"Je n'ai encore jamais vu un vélo écraser une voiture…"


Cet accident, très similaire à un autre survenu une semaine plus tôt dans la Somme qui a fait une blessée grave, n'a pas échappé à Arnaud Démare. Le cycliste picard, originaire de Beauvais, a réagi sur Twitter en poussant un coup de gueule : "Que faire ???? Non mais Sérieux ? Que faut-il faire pour ne pas mourir en pratiquant du velo ?".





S'en est suivie une petite discussion avec des internautes, certains pointant du doigt la conduite parfois irresponsable des cyclistes. "Totalement d'accord ! A nous aussi de ne pas faire n'importe quoi", répond Arnaud Démare, avant de souligner tout de même : "Je n'ai encore jamais vu un vélo écraser une voiture…"


Mortalité en hausse


En 2016, selon le dernier bilan annuel de l'Observatoire national de la sécurité routière, les décès de cyclistes ont augmenté de 8,7% par rapport à 2015. Avec les piétons, il s'agit de la catégorie d'usagers présentant la plus forte hausse de la mortalité. "Sur le moyen terme, ce sont les deux seules catégories d'usagers dont la mortalité est supérieure en 2016 à son niveau de 2010" (+15% pour les piétons, +10% pour les cyclistes), note le rapport.


A lire aussi

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : le général Debeney

Les + Lus