• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“Pelouse bosselée, pas roulée, pas tondue, pas arrosée...” : retour express du Calvados pour le FC Chambly-Oise

Le FC Chambly s'est contenté d'un aller-retour express dans le Calvados / © France 3 / Haron Tanzit
Le FC Chambly s'est contenté d'un aller-retour express dans le Calvados / © France 3 / Haron Tanzit

Les joueurs du FC Chambly-Oise devaient s'entraîner de jeudi à samedi, à Ouistreham. Le stage dans le Calvados n'aura finalement pas duré longtemps. L'entraîneur de l'équipe qui prépare sa saison en ligue 2, Bruno Luzi, rapatrie son équipe ce vendredi, en raison d'un stade "catastrophique"

Par AP

Ils l'auront aperçu la Normandie, aperçu seulement. Les 27 joueurs du FC Chambly-Oise sont déjà sur la route du retour, ce vendredi 5 juillet. En stage à Ouistreham depuis la veille, l'équipe dirigeante a décidé de rapatrier le groupe, illico. 
 

Pelouse bosselée, pas roulée, pas tondue, pas arrosée depuis très longtemps…


Bruno Luzi ne décolère pas. L'entraîneur emmenait ses joueurs dans le Calvados pour trois jours de préparation à la saison en ligue 2 dans un cadre, a priori, idéal. Côté hébergement, rien à dire effectivement. "Les conditions d'hébergement étaient parfaites", confirme Jean-Michel Rouet, responsable du site du FC Chambly-Oise. Avant de compléter : "pour des vacances..." Et les joueurs n'étaient pas là pour un séjour de farniente. Problème : côté entraînement, l'accueil fut moins satisfaisant. "Pelouse bosselée, pas roulée, pas tondue, pas arrosée depuis très longtemps…", Bruno Luzi ne mâche pas ses mots.

Selon lui, le stade sur place est "catastrophique", avant d'en remettre en couche : "la pelouse était vraiment indigne". Concrètement, cela se traduit rapidement pour l'équipe : Florian David, huitième et dernière recrue du club, se tord la cheville dès la deuxième minute d'entraînement ce jeudi. Une frayeur pour le milieu offensif de 26 ans, un risque inutile surtout pour le FC Chambly-Oise. Le soir, après un travail intense des kinés pour remettre d'aplomb les joueurs, l'entraîneur abandonne l'idée de mener à bien les cinq séances prévues d'ici samedi. "Les joueurs sont incapables de supporter ces entraînements", confirme Jean-Michel Rouet. 

Très déçu de son déplacement, le club envisage des poursuites. "Nous avions fait confiance à une société d’événementiel, qui a pignon sur rue, et qui nous avait vendu un billard comme terrain, photos à l’appui… Le club va maintenant se retourner contre elle", confirme Bruno Luzi. 
 


Une préparation longue à démarrer 


Le groupe a donc pris la route du retour pour garantir le maintien des entraînements samedi et dimanche, nécessaires pour enfin enclencher une bonne dynamique. Car si l'ambiance est bonne, et qu'aucun blessé n'est à déplorer, le FC Chambly-Oise, fraîchement promu en ligue 2, peine à démarrer sa préparation. Le 26 juin, l'équipe de Valenciennes avait annulé la rencontre avec le club picard, faute d'effectifs suffisants. 
 

Quelques jours plus tard, les joueurs de l'Oise se sont inclinés 1-0 face à l'UNFP. 
 
Chambly compte bien freiner cette série noire, avec sa rencontre, à Clairefontaine, lundi, contre contre l’équipe de France U19. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus