Amiens SC : “On a un groupe avec beaucoup de talent”, notre entretien avec Gaël Kakuta

Gaël Kakuta pourrait être élu meilleur joueur du mois de novembre en ligue 1. / © France 3 Picardie
Gaël Kakuta pourrait être élu meilleur joueur du mois de novembre en ligue 1. / © France 3 Picardie

Gaël Kakuta, l'attaquant de l'Amiens SC, est nominé pour être meilleur joueur du mois de novembre en Ligue 1. Il revient sur ce début de saison. 

Par RI avec Émilie Montcho

C'est un joueur souriant et détendu que notre journaliste Émilie Montcho a rencontré. Il vient d'apprendre que l'UNFP l'avait nominé pour être élu meilleur joueur du mois en Ligue 1. Et il y a de quoi ! Moussa Konaté et lui sont responasbles de 67% des buts du club cette saison. Ils sont les artisans de la réussite de l'Amiens SC pour sa première saison en L1.

Dans la cour des grands


Une nouvelle qui réjouit l'attaquant de 26 ans. "Ça veut dire que j'ai fait du bon boulot ce mois-ci ! On a eu un bon mois, et d'être récompensé individuellement, c'est du bonus !" Mais il est surtout fier de son équipe. "L'équipe a pris conscience qu'elle était en ligue 1, du coup on prend plus de plaisir le week-end et on est plus concentrés les week-end."

"On a montré qu'on était plus la petite équipe qui venait voir les autres jouer
.", se rejouit-il. "On a montré un certain style de jeu qu'il va falloir tenir toute la saison."

Évidemment, il garde en tête la défaite 2-0 contre Rennes."Mais ce n'est pas inquiétant pour moi. Il y avait un peu de fatigue au niveau de certains joueurs, dont moi-même. Mais cette semaine, on a le temps de bien récupérer et de repartir sur des bonnes bases. (...) Mais cette défaite va nous faire du bien... parce que je pense qu'on commençait à prendre la confiance un peu ! (rires)"

"Notre ennemi, c'est nous-mêmes"


Quand on lui demande, justement, si le club est capable de tenir la distance jusqu'à la fin du championnat, Gaël Kakuta fait preuve de lucidité. "La balle est dans notre camp. Notre ennemi, c'est nous-même. Si on continue à faire ce qu'on fait, à part le match à Rennes, c'est positif. C'est à nous de faire en sorte que ça continue, en travaillant, en prenant du plaisir, et en se respectant les uns les autres."

Et en dehors du terrain ? Il nage dans le bonheur ! Après la Chine et l'Espagne, il s'adapte à sa nouvelle vie en Picardie. "Amiens est une belle petite ville, c'est sympa ! Ma femme aussi s'y plait beaucoup. Et mon fils, qui est rentré à l'école, se fait des amis... donc c'est positif ! Tout le monde est content à la maison, et ça me motive aussi."

Notre journaliste pose la question : "Ça te donne envie de rester ?" Il sourit et répond du tac au tac : "Exactement." Alors, bienvenue en Picardie !

A lire aussi

Sur le même sujet

Visite de chantier au musée de Picardie

Près de chez vous

Les + Lus