"On se sent un peu aux US !" : à Abbeville, le drive-in affiche complet avant la réouverture des salles de cinéma

Pendant le confinement, les drive-in, les cinémas en plein air, sont réapparus un peu partout en France. C'était le cas pour la première fois au soir du samedi 20 juin à Abbeville. À la veille de la réouverture officielle des salles de cinémas, la séance abbevilloise était complète.

A Abbeville dans la Somme, la séance de cinéma en drive-in organisée par la mairie et le cinéma de la ville était complète.
A Abbeville dans la Somme, la séance de cinéma en drive-in organisée par la mairie et le cinéma de la ville était complète. © A.Barège/FTV

Bien calées dans leur siège, les deux jeunes femmes ont tout prévu : pop-corn, friandises et boissons. Une ambiance de cinéma dans la voiture. Une voiture à l'arrêt, garée parmi d'autres esplanade Vauban à Abbeville.

Les deux amies n'attendent pas leur tour pour acheter leur place de cinéma. Elles sont déjà dans la salle. Une salle en plein air. Un drive-in pour assister à la première projection d'un film post-confinement organisé par la mairie et le cinéma Rex. Le film a été choisi en lien avec la Fête de la musique. Ce sera Bohemian Rhapsody, le biopic sur Freddie Mercury, le chanteur du groupe anglais Queen.

Un nombre de voitures limité

Mais pour profiter de ce spectacle dans des conditions inédites, les consignes sont strictes : arrivée deux heures avant le début du film, trois personnes maximum par véhicule, pas plus de 100 voitures, bien espacées, et interdiction de sortir de son véhicule. Les places, à cinq euros en ligne, ont été rapidement vendues. Un jeune homme, sa maman et sa petite amie attendent le début du film. Un couple de fans des Etats-Unis, chapeau de cow-boy sur la tête, le bras accoudé à la vitre d'une voiture américaine, ne boude pas son plaisir : "On se sent un peu aux US ! Le son est génial. Tout est génial." Un mari et sa femme viennent de Cayeux-sur-Mer : "Nous, on a connu les drive-in dans les années 70. C'était à Rungis. Il y avait une borne et deux voitures de chaque côté, le chauffage et le poste de radio. C'est vraiment super. C'était important pour nous de revivre ça !"

La séance commence. Les images se succèdent sur un écran gonflable de 190 m2. Pour le son, une radio branchée sur une fréquence FM dans chaque véhicule permet d'entendre dialogues et musique au plus près.

Réouverture des salles le 24 juin

L'idée est née mi-mai, après deux mois sans projection. De nombreuses études avaient montré que, pendant le confinement, le cinéma était la deuxième chose qui manquait le plus aux Français après les sorties au restaurant. "On a voulu pallier le manque de projections mais aussi proposer un vrai événement festif et populaire autour du cinéma tout en respectant les distanciations par le biais des voitures, explique Alexis Gonçalves, responsable du cinéma le Rex d'Abbeville. On va dépasser les 100 jours sans cinéma. Et il y a une vraie envie de voir des films. ­Ça a demandé beaucoup de travail pour tout mettre en place et pour que ça fonctionne bien."

00h40 : les dernières voitures quittent l'esplanade Vauban. La parenthèse américaine se ferme à Abbeville. Les vraies salles de cinéma rouvrent le 24 juin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abbeville nature baie de somme parcs et régions naturelles déconfinement société cinéma culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter