Basket : Victor Wembanyama sur le parquet du Portel avant de s'envoler en NBA

Le jeune prodige français se déplace ce vendredi 24 mars (20 heures) au Portel avec Boulogne-Levallois, dans un Chaudron à guichet fermé. Des places debout à 15 euros restent disponibles sur place pour les retardataires !

C'est une occasion à ne pas manquer et les supporters l'ont bien compris. Ils seront près de 4.000 dans un Chaudron à guichet fermé, ce vendredi soir, pour venir voir le phénomène Victor Wembanyama, de passage pour la dernière fois dans la région, avant de s'envoler cet été aux Etats-Unis, où la NBA attend la pépite française de pied ferme.

Depuis le début de la saison, le prodige français rempli les salles partout où il passe. Au Portel, où l'ESSM affronte les Métropolitans 92, pour la 24ème journée de championnat de Betclic Elite, les billets - mis en vente il y a deux mois déjà - sont partis comme des petits pains. "On a tout vendu en 24 heures", raconte un membre de la communication du club.

Ruée sur la billetterie

Pour le club, l'affiche de prestige offre une belle manne financière, alors que les sièges ont été vendus un peu plus chers qu'habituellement. En tribune basse, le prix est passé de 30€ à 45€. Plusieurs places VIP ont également été vendues - ce qui est rarement le cas - pour la somme de 190€. Une inflation que le club relativise en comparant les tarifs avec ceux pratiqués par l'ASVEL lors de sa dernière réception des Mets, qui affichait des prix allant de 75 euros minimum en tribunes supérieures, jusqu’à 200 euros pour une place tribune inférieure.

Une chance aussi pour faire venir un public de néophytes. "Au moins 500 personnes vont découvrir le Chaudron à l'occasion de ce match", se félicite le club, qui avait déjà reçu la pépite parisienne lors d'un match amical, en janvier dernier, et où l'affluence pour ce genre de rencontre avait déjà été inédite.

"C'est un alien"

Parce que voilà, des joueurs comme Victor Wembanyama, il n'en sort pas à toutes les générations. Certains diront n'avoir encore jamais vu un basketteur de cette taille (2m22) et de cette envergure (2m43), se mouvoir avec autant d'agilité et d'adresse. "C'est un alien", tranche Lebron James, star du basket mondial encore en exercice.

A dix jours de la fin de saison, le géant français - qui comptabilise quatre sélections avec les Bleus - affiche des statistiques hors normes. Il occupe la première place au classement des points (21,7 de moyenne), de rebonds (9,3) et de contres (3,2). "Victor Wembanyama est l’espoir le plus incroyable que le basket français ait jamais eu", loue Vincent Collet, sélectionneur de l'Equipe de France.

Nadir Hifi, l'attraction locale

Toute proportion gardée, Le Portel possède aussi dans ses rangs un surdoué de la balle orange. Son nom ? Nadir Hifi. Le meneur portelois de 20 ans, meilleur du championnat de France en décembre, est le 8ème meilleur marqueur de Pro A. Il sera donc un atout de (petite) taille pour tenter de renverser les Mets, actuellement deuxième du classement. Les protégés du portelois Eric Girard pourront s'appuyer sur leur victoire en amicale en janvier dernier (92-83).

Même si sur le papier, les blancs et verts ne partent pas favoris face aux Parisiens, les Portelois pourront compter sur un public chaud bouillant. Un public qui pourra s'offrir le maillot de "Wemby", alors que l'ESSM a exceptionnellement accepté que Boulogne-Levallois vendent son maillot au Chaudron.