Boulogne-sur-Mer maintient son marché de Noël grâce à des conditions sanitaires drastiques

C'est l'un des rares marchés de Noël cette année. Malgré la crise sanitaire, la ville de Boulogne-sur-Mer a maintenu son traditionnel événement durant ce week-end du 11 au 13 décembre. Mais avec l'obligation de respecter un protocole strict, négocié avec la sous-préfecture.

Dans la région, comme en partout en France, la plupart des marchés de Noël ont été annulés en raison de la crise sanitaire. Mais  la ville de Boulogne-sur-Mer a décidé de le maintenir dans la vieille ville dès ce vendredi de 14 heures à 20 heures, samedi de 10 heures à 20 heures et dimanche de 10 heures à 19 heures. Un évènement autorisé mais sous conditions.

Marchés de Noël sous conditions

Pour éviter la propagation du Covid 19,  "la préfecture recommande vivement aux maires de ne pas organiser de marchés de Noël et invite chacun à la plus grande vigilance."  C'est donc avec des règles très précises que celui de Boulogne-sur-Mer pourra se tenir ce week-end.

Installé à l'Enclos de l'Evêché, ils ne seront qu'une trentaine d'exposants, commerces et associations à accueillir le public dans le respect des règles de distanciation comme l'explique Frédéric Cuvillier, maire de Boulogne-sur-Mer.

"La zone du marché de Noël est suffisamment élargie pour éviter la concentration des personnes autour des chalets. Nous sommes passés de 70 chalets à 30 et toutes les mesures du protocole sanitaire demandées sont mises en place."

Un sens de circulation a été instauré pour parcourir les allées. Aucun attroupement n'est autorisé devant les stands et le port du masque est obligatoire, pas seulement sur le marché de Noël mais partout dans la ville fortifiée.

Les ventes de produits alimentaires sont autorisées mais à condition "qu'ils ne soient pas consommés sur place" précise la sous-préfecture de  Boulogne-sur-Mer. La priorité est d’éviter que les visiteurs enlèvent leur masque pour manger, boire et bavarder.

Les regroupements de plus six personnes sur la voie publique restent interdits, tout comme la consommation de boissons alcoolisées, d'après l'arrêté préfectoral daté du 28 novembre dernier. Les contrevenants pourront être verbalisés. Difficile alors de boire du vin chaud ou de manger des gaufres même si on peut toujours les ramener chez soi.

Animations et couvre-feu

Les animations seront déambulatoires pour éviter les rassemblements mais le Père Noël fera plusieurs apparitions les après-midis du 12 et 13 décembre autour de son chalet installé sur la place Godefroy de Bouillon.

"Il nous a semblé essentiel de maintenir ce marché de Noël pour mettre un peu de gaieté dans une actualité assez morose. Noël c'est aussi un esprit, des moments de rêves, de féérie et de lumière. C'est le plaisir que nous offrons aux enfants" précise Frédéric Cuvillier.

Les exposants se disent satisfaits des conditions de leur installation. "C'est une chance de pouvoir travailler ce week-end, les règles sanitaires nous conviennent. Nous avions besoin de travailler et à Boulogne-sur-Mer nous rencontrons de très bons clients" explique la vendeuse de parfum.

Même son de cloche pour Pierre-Emmanuel, vendeur d'objets de déco et de sacs baptisés "Ligne de Côte" :"Je partage un châlet avec une autre créatrice mais dans l'ensemble les conditions sont bonnes, seule la météo n'est pas encore au rendez-vous."

Un personnel de surveillance, composé d'agents de la mairie et d'agents d'une société privée, sera présent sur le marché de Noël. Ils veilleront au respect des consignes sanitaires, à moduler le nombre de visiteurs.

Des visiteurs qui devront être muni de leur "autorisation de sortie", en ayant coché la case "déplacements pour effectuer des achats" même s'ils résident au-delà du rayon des 20 km autorisés.

Dans le Boulonnais, seuls 3 marchés de Noël ont été autorisés : Boulogne-sur-Mer ce week-end, Outreau du 16 au 21 décembre et Wimereux du 18 au 20 décembre. Tous ont déposé une déclaration approuvée par la sous-préfecture avec de strictes de préconisations et pas au-delà de 20h, pour respecter le couvre-feu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale nature parcs et régions naturelles marchés de noël noël événements confinement : conseils pratiques santé société covid-19