Boulogne-sur-mer : elle lance sa ligne d'objets de déco et de sacs estampillés Côte d'Opale

En un seul coup de crayon, Anne-Lise Duriez trace la silhouette des villes côtières de la région. En juillet dernier cette jeune entrepreneuse, installée à Boulogne-sur-Mer, a lancé sa ligne d'objets de déco et de sacs baptisée "Ligne de Côte".
les sacs "Ligne de Côte" d'Anne-Lise Duriez
les sacs "Ligne de Côte" d'Anne-Lise Duriez © V. Dermersédian
L'idée de "Ligne de Côte" a germé dans la tête d'Anne-Lise Duriez durant le confinement. Cette Parisienne installée à Boulogne-sur-Mer dessine pendant cette période les villes où elle aime se balader en famille. Des dessins minimalistes : juste une ligne pour évoquer la silhouette vite identifiable d'une ville.
Très vite, ses dessins obtiennent un franc succès sur les réseaux sociaux et Anne-Lise décide de se consacrer pleinement à cette activité.
Anne-Lise Duriez dans son atelier
Anne-Lise Duriez dans son atelier © V. Dermersédian


De la finance à la broderie

En juillet dernier, elle abandonne son poste dans la finance et passe des lignes de compte à "Ligne de Côte".
"Tout est réalisé en un seul coup de crayon" explique Anne-Lise. "C'est un courant artistique assez connu. Picasso a fait des dessins d'une seule ligne. Dans les années 70, il y avait aussi le petit dessin animé "La linea". L'idée c'est de faire le plus de détails possibles, mais d'un seul trait."
 

"Ligne de Côte" : le littoral régional d'un seul trait



Une fois le dessin réalisé, la jeune créatrice le décline en cartes postales, affiches, sacs ou coussins brodés. ...... Boulogne, Calais, Wimereux, Dunkerque , Leffrincoucke ... une trentaine de villes est représentée sous le trait d'Anne-Lise. Un dessin simple et tout en finesse
 

Calais vu par Anne-Lise Duriez
Calais vu par Anne-Lise Duriez © V. Dermersédian
 
Wimereux et Hardelot sur des transats
Wimereux et Hardelot sur des transats © V. Dermersédian


Une ligne "made in Hauts-de-France"

Les motifs sont ensuite brodés sur des toiles de lin régional : une volonté de la créatrice. "Je fais tout de A à Z, du dessin jusqu'au sac. J'avais envie de faire du made in Hauts-de-France. Je choisis du lin qui vient d'Armentières, j'essaie vraiment d'avoir des matières locales. Et en fabriquant ici à Boulogne-sur-Mer, j'essaie d'avoir un produit qui fait le moins de kilomètre possible et le plus respectueux de l'environnement."

Les produits sont vendus sur le site www.lignedecote.fr Comptez entre 2 et 15 € pour une carte ou affiche et de 35 à 75€ pour des sacs, coussins ou toiles de transats.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral environnement artisanat économie côte d'opale nature parcs et régions naturelles