Nausicaá : des poissons au compte goutte

Comment les différents poissons sont arrivés petit à petit dans le grand bassin de Nausicaá. Récit en images. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Créer un bassin de 10 000 m3, représentant la faune et la flore des hautes-mers, comme autour de l'Île de Malpelo en Colombie, qui a été prise comme modèle, tel est le défi du grand Nausicaá.

Pour peupler cet aquarium géant, il a fallu chercher et élever des poissons. Le moins possible en milieu naturel. Puis les acclimater, dans les réserves du centre national de la mer, à Boulogne.




Depuis janvier 2018, chaque semaine a vu son lot de congénères rejoindre les deux premiers poissons du bassin, des labres nettoyeurs : des sardines, des maquereaux, des mérous, des méduses dorées, et les requins marteaux.

Ces poissons vont continuer de grandir, pour un spectacle toujours renouvelé.