Didier Lockwood, violoniste de jazz calaisien, est décédé

Didier Lockwood en 2017 / © JOEL SAGET / AFP
Didier Lockwood en 2017 / © JOEL SAGET / AFP

Le Nordiste Didier Lockwood est décédé ce dimanche d'une crise cardiaque.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Didier Lockwood, 62 ans, est décédé ce dimanche après-midi, nous a confirmé son entourage. Il a succombé ce dimanche après-midi d'une crise cardiaque survenue dans la nuit de samedi à dimanche, de retour d'un concert. "Son épouse, ses trois filles, sa famille, son agent, ses collaborateurs et sa maison de disque ont la douleur de faire part de la disparition brutale de Didier Lockwood dans sa 63ème année", a annoncé son agent dans un communiqué. "Didier, c'était M. 100.000 volts. Je n'arrive pas à réaliser", a confié son agent Christophe Deghelt, sous le choc. "On avait énormément de projets en cours. Il venait d’enregistrer un disque avec son épouse Patricia Petibon", a ajouté M. Deghelt.

Né à Calais en 1956 dans une famille d'artistes -son père était professeur de violon et sa mère peintre amateur-, Didier Lockwood avait intégré l’orchestre lyrique du théâtre municipal de Calais et obtenu en 1972 les premiers prix du conservatoire de sa ville natale et de musique contemporaine de la Sacem.

Ce violoniste de jazz a collaboré à de très nombreux artistes (Nougaro, Barbara, Jacques Higelin). Il était également connu pour sa formation le DLG (Didier Lockwood group).


Didier Lockwood a donné plus de 4000 concerts au cours de sa carrière. Très éclectique (jazz, musiques du monde, classique), il a reçu une Victoire de la Musique en 1985. Considéré comme son fils spirituel par le violoniste Stéphane Grappelli, qui joua notamment avec Django Reinhardt, Didier Lockwood a été un grand représentant du jazz français à travers le monde.

Didier Lockwood s’était intéressé très tôt à l’improvisation grâce à son frère aîné Francis, pianiste de jazz. A 17 ans, le violoniste avait fait ses débuts au sein de Magma, alors le groupe phare du rock progressif en France. Il s'est ensuite engagé dans de nombreux projets et rencontres dans divers styles : jazz-fusion électrique, jazz acoustique, jazz manouche, jazz et musique classique.

Au cours de sa carrière, Didier Lockwood a créé deux opéras, des concertos pour violon, un concerto pour piano et orchestre, des poèmes lyriques et bien d’autres pièces symphoniques, sans oublier des musiques de films et de dessins animés.

Didier Lockwood @Jazz_in_Marciac 2017


Didier Lockwood a été marié à l'une des filles du chef d'orchestre lillois Jean-Claude Casadesus, Caroline, avec qui il a eu un enfant.


Il habitait depuis longtemps la région parisienne (il a été adjoint à la culture à Dammarie-les-Lys) mais il est toujours resté attaché à ses racines nordistes. Il était notamment depuis 2011 parrain d'un festival "Violons et chants du monde" à Calais. Didier Lockwood a également créé le "Centre des Musiques Didier Lockwood" de Dammarie Les Lys, intégré dans le pôle d’enseignement supérieur de Paris-Boulogne-Billancourt.

Didier Lockwood Story – les grandes étapes artistiques de sa carrière

Impliqué dans la vie politique, il a soutenu Yann Capet (PS) aux élections municipales à Calais. Il avait également remis en 2016 un rapport au gouvernement sur l'apprentissage de la musique. Il s'y inquiétait d'une enfance "formatée" par la technologie moderne et en "panne de sens" et prônait un apprentissage de la musique par plus d'oralité et moins de solfège.
 

Hommages


Sur Twitter, de nombreuses personnes, musiciens, politiques ou anonymes, saluent la mémoire d'un grand musicien français. Françoise Nyssen, ministre de la culture, a notamment tweeté : "Profonde tristesse d'apprendre le décès de Didier Lockwood, immense violoniste de jazz français, qui a sans cesse exploré de nouveaux horizons musicaux, et s’est investi avec passion dans la promotion de l'éducation artistique et culturelle. Mes pensées vont à sa famille."

François Decoster, vice-président chargé de la culture en région Hauts-de-France a également rendu hommage au Nordiste : "Le jazz perd un de ses enfants les plus créatifs, la Région @hautsdefrance un de ses plus célèbres ambassadeurs en France et dans le monde entier. Je me souviendrai longtemps de son violon magique !"


Didier Lockwood venait d'entamer une tournée pour présenter son dernier album "Open doors", publié en novembre 2017 et enregistré avec André Ceccarelli, Romain Antonio Farao et Darryl Hall.


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus