Wimille : quand les greeters du Pas-de-Calais reçoivent les greeters de France

Les Greeters du Pas-de-Calais reçoivent les Greeters de France (3358050) / © I.Girardin
Les Greeters du Pas-de-Calais reçoivent les Greeters de France (3358050) / © I.Girardin

Plus d'une centaine de greeters étaient, ce week-end sur la Côte d'Opale. Ces hôtes qui font découvrir gratuitement aux touristes ou aux habitants leurs petits coins de paradis, sont venus de toute la France. Ils se sont retrouvés durant 3 jours, lors de la convention nationale France Greeters 2019.

Par Isabelle Girardin

Le concept de "Greeters"vient des Etats-Unis. Né à New York, il y a 25 ans, les Big Apple Greeter, se sont mis à proposer au touriste de rencontrer un habitant. L'objectif : lui montrer et lui parler de son petit coin,  de sa ville, dont il est passionné et fier. La balade est toujours entiérement gratuite.

Le réseau Greeters 62 a été officiellement créé le 7 février 2009 et pour fêter ses 10 ans le Pas-de-Calais a été sélectionné pour accueillir la convention nationale de la Fédération France Greeters. Une convention animée par Christian Ragil, président de la Fédération Nationale France Greeters, et Diana Hounslow, directrice de Pas-de-Calais Tourisme.

 

Quand les greeters du Pas-de-Calais reçoivent les greeters de France


 

Les greeters du Pas-de-Calais pionniers en France


Les "Greeters made in Pas-de-Calais " sont une initiative du Comité Départemental de Tourisme du Pas-de-Calais. Ce fut le premier département en France à mettre en place ce dispositif d’accueil. 

Ce week-end, plus de 100 greeters venus de toute la France se sont réunis à la Maison du département à Wimille. 3 jours de visites et d'échanges en parcourant le site des Grands Caps, les marais audomarois ou encore les belles villas de Wimereux.
 


Paroles de Greeters


Jacques Mahieu, 73 ans, est greeters depuis 10 ans. Il aime faire découvrir Wissant, son petit coin de paradis. Greeters de la premiére heure dans le Pas de Calais :"la retraite venue, j'ai entendu parler de ce réseau des Greeters 62, qui se montait. Comme je suis passionné par l'histoire, la grande comme la petite, j'avais envie de partager et ça fait 10 ans que ça dure !". Durant les 3 jours de la convention nationale, il guide des greeters venus de la Loire, de Strasbourg ou de Nantes.

Venus avec une délégation de 15 greeters de Marseille, Max Peirone a 80 ans. Il est guide bénévole depuis 2 ans seulement et reste sous le charme de la Côte d'Opale. "les falaises sont magnifiques, la couleur de l'eau me rappelle mes calaques adorées. D'habitude c'est moi le guide, mais aprés ces 3 jours, maintenant, je vais toujours faire appelle à des greeters... en tant que touriste !" explique-t-il.

 


Des coins insolites ou méconnus


Comme eux, ils sont 1 500 en France a proposer de passer quelques heures avec un petit groupe de visiteurs  pour faire découvrir un aspect de leur ville ou de leur région.  Le greeter ponctue le parcours d’anecdotes, montre les sites qu’il affectionne, donne ses bonnes adresses et bons plans. Une rencontre, synonyme de partage et de convivialité. Il existe 177 réseaux dans le monde répartis dans 50 pays.

 


Il n'est pas necessaire d'attendre la retraite pour devenir greeters dans le Pas de Calais, ils sont 53 répartis sur tout le département. La plus jeune d'entre eux est boulonnaise, elle a 25 ans.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus