Ce que l'on sait de la mort des deux fillettes poignardées à Courcelles-lès-Lens

Deux fillettes en bas âge sont mortes poignardées à leur domicile de Courcelles-lès-Lens lundi soir. / © S.G. / France 3 Nord
Deux fillettes en bas âge sont mortes poignardées à leur domicile de Courcelles-lès-Lens lundi soir. / © S.G. / France 3 Nord

Deux petites filles ont été tuées à l'arme blanche à leur domicile de Courcelles-lès-Lens (Pas-de-Calais) ce lundi, leur mère a été placée en garde à vue. Le point sur ce que l'on sait du drame.

Par Margot Desmas

Deux enfants de 4 et 6 ans ont perdu la vie lundi 28 octobre à Courcelles-lès-Lens (Pas-de-Calais), mortellement poignardés à leur domicile, dans le quartier de Marlière. Les sapeurs-pompiers n'ont rien pu faire pour sauver les deux fillettes blessées à l'arme blanche, leur décès a été prononcé une heure après l'arrivée des secours. Au lendemain du drame, voici ce que l'on sait de l'affaire.
 

 

La mère placée en garde à vue


La mère des deux petites filles a été placée en garde à vue lundi soir, peu de temps après le drame. Au moment de son interpellation, elle avait quitté le domicile familial avec le benjamin de la fratrie, âgé d'un an. "Compte tenu de son état de santé", la suspecte a été hospitalisée sous contrainte au cours de la nuit, informe le parquet de Béthune dans un communiqué. Un autre enfant de la famille, âgé de deux ans, a été retrouvé chez des voisins.
 

"C'est une famille que je connais, j'ai eu affaire à elle quelques fois. Ce qui se passe est dramatique, deux petites filles nous ont quittés", témoigne le maire de Courcelles-lès-Lens Bernard Cardon. L'élu décrit une femme au profil psychologique fragile qui aurait eu "un geste de folie", ajoutant que l'enquête de police, confiée à la brigade criminelle de la Sûreté urbaine et départementale de Lens, fera la lumière "sur les tenants et les aboutissants de cette affaire".

 

Que s'est-il passé le soir du drame ?


Les sapeurs-pompiers ont été appelés autour de 17h30 pour intervenir au domicile familial, rue des Pensées. Selon le maire de la commune, la mère de famille se trouvait avec ses quatre enfants, le père étant au travail.
 
Les enquêteurs ont passé une partie de la nuit sur place. / © S.G. / France 3 Nord
Les enquêteurs ont passé une partie de la nuit sur place. / © S.G. / France 3 Nord

"Quand le papa est rentré, les deux enfants étaient déjà blessés", dit-il. Les corps des deux fillettes étaient porteurs de "très nombreuses blessures à l'arme blanche", poursuit-on au parquet de Béthune.

Secouristes et enquêteurs se sont ensuite rendus sur place pour procéder aux premières constatations et interroger la famille. Ils y sont restés tard dans la soirée de lundi soir. Des dizaines de personnes dont beaucoup de voisins sont restés plusieurs heures derrière la rubalise installée par la police autour de l'habitation.

 

Et la suite de l'enquête ?


Ce mardi matin, la mère reste la principale suspecte. Les enquêteurs de la Sûreté urbaine et départementale de Lens se refusent à tout commentaire, le parquet de Béthune étant en charge de l'affaire.

A ce stade de l'enquête, rien n'indique avec certitude que la mère soit à l'origine des faits. Elle reste présumée innocente. "Les investigations sont actuellement en cours pour déterminer le déroulement et les circonstances de ce drame", conclue le parquet.

 

Sur le même sujet

Les + Lus