Daniel Fasquelle a réuni tous les parrainages pour être candidat à la présidence des Républicains

© LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP

Le député du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle est officiellement candidat à la présidence du parti Les Républicains. Il a annoncé ce mardi soir qu'il avait réuni les signatures nécessaires à sa candidature.

Par Quentin Vasseur

Le député du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle est désormais éligible à la présidence du parti Les Républicains.

L'ex-maire du Touquet l'a annoncé ce mardi 10 octobre en duplex pendant notre édition du 19/20, près d'un mois et demi après avoir annoncé sa candidature.

"Je serai demain en capacité de déposer ces parrainages et d'être candidat pour la présidence des Républicains" a annoncé Daniel Fasquelle, ajoutant qu'il avait "plus de 20 parrainages de parlementaires" et "2500 parrainages de militants".

Daniel Fasquelle a réuni tous les parrainages pour être candidat à la présidence des Républicains

Pour être officiellement en lice, les candidats ont jusqu'au 11 octobre - mercredi - pour recueillir les parrainages d'au moins 2.347 adhérents Les Républicains et d'au moins 13 parlementaires, dans quinze départements différents.

La partie n'était pourtant pas gagnée pour l'ancien maire du Touquet, qui il y a encore une semaine devait recueillir "entre 900 et 1000 parrainages" d'adhérents.

Même s'il a récolté un nombre de parrainages suffisant, Daniel Fasquelle a appelé sur Twitter à lui en envoyer d'autres afin d'obtenir "une marge de sécurité".


Trois candidats devraient faire face à Laurent Wauquiez, considéré comme le grand favori de ce scrutin, qui doit se dérouler à la mi décembre.

Interrogé au sujet de l'exclusion possible de Gérald Darmanin, le député a estimé que le ministre "a fait le choix du gouvernement, d'En Marche". "Qu'il y reste, il y est très bien" a-t-il ajouté. "Il n'a plus rien à faire aux Républicains"

L'intéressé avait fait savoir lundi soir qu'il estimait que ce n'était pas à lui de quitter le parti Les Républicains."

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus