Cet article date de plus de 3 ans

Une dinde de Licques à l'Élysée

Une ambassadrice de la région inattendue à l'Élysée. Une dinde de Licques garnira la table présidentielle pour le réveillon de Noël. Autant dire qu'elle fait la fierté de son éleveur mais pas seulement.
La dinde doit être cuisinée à l'Élysée mardi.
La dinde doit être cuisinée à l'Élysée mardi. © Jean-Marie Barféty / France 3 Nord Pas-de-Calais
"C'est une fierté. C'est un privilège". Mardi, une dinde de Licques partira pour l'Élysée avec une délégation d’éleveurs et de membres de la confrérie de la dinde de Licques.

Un honneur pour Philippe Foulon, éleveur. C'est lui qui a bichonné l'heureuse élue jusqu'à son abattage dimanche.

"On l'a pesée. Et puis on a regardé en soulevant un peu le plumage pour voir s'il n'y avait pas d'anomalie. On en a fait deux et on est tombés sur celle-là", explique-t-il.

Une dinde de Licques à l'Élysée ©France 3 Nord Pas-de-Calais


Déjà à l'honneur de la Cop21

Une dinde de 145 jours, élevée au grain, le standard de la volaille de Licques.

"2017 sera un grand cru. On a eu une très belle arrière saison", affirme Nicolas Saint-Maxent, éleveur. "Les volailles ont pu bien gambader dans nos prairies, avec un temps très sec. Elles ont dans les 140 jours d'élevage. Elles sortent à partir du 52e jour et au moment d'ouvrir les trappes cette année, il a fait très beau."

Une chair savoureuse qui sera préparée dès mardi dans les cuisines de l'Élysée. Il faut dire que les chefs d'État apprécient cette volaille. En 2015 déjà, à l'occasion de la Cop21, la dinde de Licques avait été servie aux grands de ce monde.

Quant aux autres dindes, elles n'en ont plus que pour deux jours. Elles aussi finiront à la casserole pour les fêtes. Triste vie de dinde !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale gastronomie sorties et loisirs tradition