Municipales à Hénin-Beaumont : regardez le débat entre les trois principaux candidats

Marine Tondelier, notre journaliste Jean-Louis Manand, Patrick Piret et Steeve Briois / © Q.VASSEUR
Marine Tondelier, notre journaliste Jean-Louis Manand, Patrick Piret et Steeve Briois / © Q.VASSEUR

Ce débat entre les principales têtes de liste à Hénin-Beaumont a été diffusé ce mercredi 11 mars, à 22h.

Par Quentin Vasseur

Hénin-Beaumont est l’une des villes du Pas de Calais les plus connues en France. Et pour cause ! Elle est sous les projecteurs depuis vingt ans. D’abord pour la gestion frauduleuse de l’ancien maire PS révoqué en 2009. Ensuite pour ses campagnes électorales épiques notamment le duel Le Pen-Mélenchon en 2012. Et enfin pour scruter la gestion municipale du FN qui prend la ville dès le premier tour en 2014. Trop de caméras, trop de micros, trop de journalistes. Les habitants d’Hénin-Beaumont en étaient fatigués. Aujourd’hui, ils semblent avoir retrouvé « une ville normale ».
 

Municipales à Hénin-Beaumont : regardez le débat

 
Municipales à Hénin-Beaumont : revoir le débat

À l'approche des élections municipales, prévues les 15 et 22 mars, nous accueillions sur le plateau de France 3 Nord Pas-de-Calais les trois principaux candidats pour un débat, retransmis ce mercredi 11 mars à 22H. Il a été présenté par notre journaliste Jean-Louis Manand.
 
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
 

Qui étaient les candidats autour de la table ? 

 
  • Marine Tondelier (EELV), conseillère municipale (EELV) d’opposition. A la tête d’une liste qui réunit la gauche : PS. PC. LFI.
  • Steeve Briois (RN), maire (Rassemblement National) d’Hénin-Beaumont depuis six ans. Député européen de 2014 à 2019. Vice-président du RN.
  • Patrick Piret (Hénin Beaumont Action), ancien candidat (Modem) aux élections cantonales de 2011.
 

Quels sont les enjeux à Hénin-Beaumont ?


Trois grands thèmes ont été abordés :
  • Les grands projets : ils ne manquent pas… comme la piscine et la salle polyvalente, la rénovation de la gare et de l’église Saint-Martin, un pôle-séniors ou encore l’école de musique.
  • La sécurité. Elle était au cœur de la campagne de 2014. Et elle l’est toujours en 2020.
  • L’environnement. Les programmes parlent de  « ville-jardin », de « jardins partagés » ou encore de « forêt urbaine ».
 
Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Hénin-Beaumont ?

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus