Coupe de France : suite au retour des jauges dans les stades, le RC Lens demande une nouvelle date pour le match face au LOSC

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Vanlaton
David et Kalimuendo s'affrontent lors du derby Lens-Lille au stade Bollaert-Delelis, le 18 septembre 2021.
David et Kalimuendo s'affrontent lors du derby Lens-Lille au stade Bollaert-Delelis, le 18 septembre 2021. © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Au lendemain des annonces de nouvelles restrictions pour lutter contre la propagation du variant Omicron, le RC Lens demande à la FFF d'avancer le match contre le LOSC en 16es de finale de Coupe de France pour éviter d'être soumis à une jauge de 5 000 supporters maximum dans le stade.

La rencontre est prévue mardi 4 janvier à 21h10 au stade Bollaert-Delelis. Soit au lendemain de l’entrée en vigueur des nouvelles restrictions concernant les rassemblements en extérieur. 5 000 personnes maximum autorisées dans les stades… alors que l’enceinte des Sangs et Or peut accueillir jusqu’à 38 000 spectateurs en temps normal.

Bien que les supporters Lillois étaient déjà privés de déplacement afin d’éviter de nouveaux affrontements après les débordements constatés lors du derby Lens-Lille de septembre, ce sont désormais les supporters Lensois qui vont être privés de match dans la grande majorité.

Depuis l’annonce du Premier ministre lundi 27 décembre, les supporters artésiens dénoncent une décision incompréhensible sur les réseaux sociaux.

Pourquoi la quasi-totalité des matchs des 16es de finale de Coupe de France -  qui se déroulent dimanche 2 janvier, soit avant l’entrée en vigueur de la règle des 5 000 personnes - vont pouvoir se jouer avec un public conséquent, alors que Lens devra se contenter de 5 000 personnes au maximum ? Comment le club va-t-il faire pour sélectionner les supporters qui pourront assister à la rencontre parmi tous ceux qui avaient leur billet ?

Lens demande la reprogrammation de la rencontre, Lille s'y oppose

Dans un communiqué de presse publié à la mi-journée, le RC Lens "informe avoir demandé à son futur adversaire en Coupe de France ainsi qu'à la FFF, la reprogrammation de son 16e de finale au dimanche 2 janvier 2022".

Soit la date à laquelle se tiendront 14 des 16 matchs de la compétition, non soumis pour leur part à la jauge de 5 000 personnes.

S'il est une compétition hexagonale qui unit tous les footballs et par laquelle un esprit, ce singulier « esprit de la Coupe », prévaut, c'est bien la « Vieille dame », l'éternelle Coupe de France. Farouchement attaché aux valeurs de l'épreuve ainsi qu'à un football populaire et accessible pour tous, le Racing Club de Lens défend ainsi ardemment une programmation collective.

RC Lens

Extrait du communiqué de presse

Si les mesures de restriction annoncées "n'appellent à aucun commentaire" selon le club, "cette démarche vise à permettre aux clubs de bénéficier d'une mise en place équitable des décisions gouvernementales, à travers des conditions similaires d'organisation des rencontres".

Même si le club concède que cette demande de dernière minute représente des contraintes,  "notamment pour les diffuseurs et la préparation des équipes", cette décision serait équitable et "porteuse (…) de cohésion" dans une période difficile pour tous.

Il nous est impossible d'avancer cette rencontre au 2 janvier.

Olivier Létang, président du LOSC

À nos confrères de l'Equipe

Contacté par nos confrères de l'Equipe, le président des Dogues Olivier Létang a répondu qu'il s'opposait à cette idée : "il nous est impossible d'avancer cette rencontre au 2 janvier. Nous avons prévu et organisé, la préparation et le retour des joueurs et du staff pour un match le 4 janvier, tel que cela a été initialement prévu et programmé". C'est désormais à la Fédération Française de Football de trancher.

À noter qu'au-delà de cette rencontre, les 20ème, 21ème et 22ème journées de Ligue 1 sont impactées par les jauges annoncées par le gouvernement. Lors de ces trois dates, le LOSC reçoit Lorient au stade Pierre Mauroy le 8 janvier. Quant aux Sangs et Or, ils reçoivent Rennes et Marseille les 8 et 22 janvier à Bollaert.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.