"Le Nord-Pas-de-Calais est un concentré d’Europe à lui seul" : Mélanie Kordas, responsable qualité à Lens

Mélanie Kordas, 31 ans, née à Lens, témoigne du rôle incontournable des institutions européennes dans la fluidité des échanges commerciaux entre les pays membres et le désenclavement de son pays d’origine, la Pologne. Troisième portrait d’une série baptisée #NouslesEuropéens.

Mélanie Kordas, 31 ans, née à Lens, témoigne du rôle incontournable des institutions européennes
Mélanie Kordas, 31 ans, née à Lens, témoigne du rôle incontournable des institutions européennes © FTV

C’est devant le mémorial des soldats polonais volontaires tombés le 9 mai 1917 qu’elle a choisi de manifester sa sincère reconnaissance dans le rôle des institutions européennes. 

Mélanie Kordas, née à Lens, originaire de Pologne, fait partie d’une association les Véhicules militaires de l’Artois. Une association qui tous les ans, commémore les guerres qui ont déchiré le Vieux continent, pour mieux célébrer la paix qui règne aujourd’hui entre ses membres.

C’est grâce à l’Europe qu’on vit en paix

"Je pense que ça (la paix ndlr) ne vient pas naturellement", explique la jeune femme d’origine polonaise. "C’est grâce à l’Europe qu’on vit en paix."  Mélanie Kordas 31 ans est responsable qualité. Tous les jours, elle expérimente la fluidité des échanges commerciaux en Europe.

Le site de production de la société pour laquelle la jeune femme travaille se situe en Belgique. D’où des voyages récurrents direction le Plat Pays.

Une circulation facilitée par les règles d’harmonisation entre les pays membres de l’Union Européenne. "C’est beaucoup plus simple aujourd’hui pour nous de mettre nos produits sur le marché, reconnaît-t-elle. Grâce à l’Europe."

Une monnaie commune qui facilite les échanges commerciaux

"Je me vois plus vivre sans l’euro", souligne Mélanie. Et de se rappeler un souvenir d’enfance : "quand on traversait la Pologne, rien que de mettre de l’essence en Allemagne, il fallait des Deutsche Mark. Il fallait à chaque fois changer son argent.

Mélanie Kordas devant le mémorial des soldats polonais volontaires tombés le 9 mai 1917
Mélanie Kordas devant le mémorial des soldats polonais volontaires tombés le 9 mai 1917 © FTV

Pour elle, l’Union européenne a joué un rôle moteur dans le désenclavement de la Pologne.

"Ça a été une forte locomotive. Ça a apporté les autoroutes. Moi j’ai connu les routes pavées, je pense que ça a bien changé depuis que la Pologne a adhéré à l’Union européenne."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
europe politique