• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

RC Lens : l'actionnaire majoritaire Solferino rachète les parts de l'Atletico Madrid

Illustration. / © MaxPPP
Illustration. / © MaxPPP

Le RC Lens a annoncé ce mardi le rachat par la société luxembourgeoise Solferino, actionnaire majoritaire depuis mai 2016, des parts du capital appartenant à l'Atletico Madrid.

Par M. F. avec AFP

Le RC Lens, club de Ligue 2, a annoncé ce mardi que la société luxembourgeoise Solferino, actionnaire majoritaire depuis mai 2016, rachetait les parts du capital appartenant à l'Atletico Madrid.

"L'accord conclu concerne la reprise par Solferino, des 34,6% du capital du Racing Club de Lens détenus par Atlético Madrid soit l'intégralité de sa participation dans l'institution artésienne", a indiqué le club Sang et Or dans un communiqué de presse.

"Une requête sera déposée en ce sens dans les tout prochains jours auprès du Tribunal de commerce de Paris afin d'être autorisé à réaliser l'opération suite aux engagements pris en mai 2016 dans le cadre du plan de reprise du Club", peut-on lire dans le communiqué.


Le montant de la transaction n'a pas été divulgué. La gouvernance du RCL demeure inchangée, a-t-on appris de même source.

"Je souhaite remercier l'Atletico Madrid qui a été à nos côtés, un partenaire stratégique de confiance à l'occasion des premiers chantiers opérés lors de la reprise du Racing Club de Lens", a déclaré Joseph Oughourlian, patron de Solferino, cité dans le communiqué.

Plus gros budget de Ligue 2

En mai 2016, le RC Lens avait officialisé sa reprise par Solferino, à hauteur de 65% du capital, associée à l'Atletico Madrid (35%), un des clubs européens les plus prestigieux.

Le 23 mai 2016, Ignacio Aguillo, en charge du développement à l'international de l'Atletico Madrid, avait dit lors d'une conférence de presse vouloir "apporter les compétences sportives" du club madrilène à Lens, avec comme "objectif clair" de remonter dans l'élite.

Lens avait ainsi soldé les trois années de l'ère Hafiz Mammadov, homme d'affaires azerbaïdjanais qui détenait 99,9% du capital du club depuis 2013 et l'avait sauvé en injectant plus de 20 millions d'euros. Les raisons du désengagement du club espagnol n'ont pas été précisées dans le communiqué.

Plus d'un an et demi après l'arrivée des nouveaux actionnaires, le RC Lens, plus gros budget de L2, n'est pas encore parvenu à son objectif de remonter en L1. Après avoir raté de peu la montée en juin, le club artésien occupe actuellement la 15e place, après un début de saison catastrophique.

A lire aussi

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : la famille (épisode 4/5)

Les + Lus