VIDÉO. Covid-19 : à Outreau, un Ehpad reconfine ses résidents en prévention

Publié le
Écrit par Marianne Chenou avec Yves Asernal

Face à la recrudescence des cas de Covid-19, mais aussi aux comportements imprudents de certaines familles, un Ehpad d'Outreau à décider de reconfiner ses résidents.

La directrice de l'Ehpad Les Mouettes à Outreau a décidé de reconfiner son établissement en prévention. Si la dégradation de la situation sanitaire dans le Nord et les cas de Covid-19 dans certains Ehpad du Pas-de-Calais ont encouragé son choix, c'est surtout le comportement des familles qui a eu raison des visites. "Certaines familles rentrent avec leur masque et le retirent une fois dans la chambre de la personne qu'elles viennent visiter. Ils pensent que tout va bien, c'est insupportable !" tonne Florence Demède, la directrice des lieux. "Nous faisons tout ce que nous pouvons depuis le mois de mars pour préserver à tout prix les résidents. Donc, j'ai pris la décision de refermer l'établissement."

Des retrouvailles à travers une fenêtre

En conséquence, les retrouvailles entre Marcel de Bondué, 90 ans, et sa fille Nadine ne se sont pas passées comme espéré. Désormais les visites doivent avoir à travers une fenêtre, avec un masque.Pour sa fille, revenue d'Antibes pour le voir, c'est un crève-cœur, après plusieurs mois de séparation : "Il espérait vraiment que l'on puisse partager des moments ensemble. Je sens que le moral n'est pas au beau fixe. Il tient avec des projets qu'il a en tête, mais j'espère que ça ne va pas durer trop longtemps."



Depuis mars, les résidents sont isolés au maximum de l'extérieur pour éviter la maladie. Une stratégie qui fonctionne, puisqu'aucun cas de Covid-19 n'a pour le moment été enregistré dans l'établissement parmi les 63 résidents ou le personnel.Mais pour les premiers concernés, c'est parfois difficile à vivre. "On est bloqués pendant des jours, c'est pénible, c'est une prison. C'est bien gentil, mais être seul dans une chambre, c'est un peu long parfois", regrette Marcel de Bondué.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité