A Arques, naissance d'une collection éphémère de boules de Noël, fruit du savoir-faire artisanal d'une souffleuse de verre et d'un haut-lieu de production industrielle : Arc France

Publié le
Écrit par Corinne Sala

Julie Decriem est souffleuse de verre. Philippe Hubert, ouvrier chez Arc France à Arques. De leur collaboration et leur savoir-faire est née une collection de boules de Noël soufflées à la bouche. La jeune association Terre de Verre souhaite promouvoir ce patrimoine verrier.

"L'idée était de travailler sur le savoir-faire verrier. Pour ce premier projet de l'association nous avons choisi de réaliser 200 boules de Noël en verre soufflé, et de travailler en partenariat avec Arc France. C'est une belle histoire de transmission", détaille Caroline Barbier, présidente de la jeune association Audomaroise Terre de Verre. 

Des boules vendues sur les marchés de Noël

Pour la réalisation de cette collection éphémère, Julie Decriem, souffleuse de verre, et Philippe Hubert, ouvrier chez Arc France ont mis leur savoir-faire en commun au sein d'un atelier de l'entreprise basée à Arques. Deux générations réunies autour d'une même passion : "C'est facile de travailler avec lui parce qu'il a l'amour de la matière. A partir de là, c'est plus facile à appréhender. Je trouve que c'est courageux à son âge de se dire, allez je recommence presque à zéro parce que le verre manuel c'est différent du verre mécanique. Philippe, il a l'intelligence du matériau mécaniquement. Il va connaître son comportement mais il faut l'adapter au monde manuel", s'enthousiasme Julie, toujours en mouvement.

Pour Philippe Hubert, 35 ans dans le verre mécanique, cette collaboration est  l'opportunité d'acquérir de nouvelles compétences : "Travailler le verre, c'est que du bonheur. Ce que je fais avec Julie, c'est totalement différent de ce que je fais habituellement. On prend le temps, on apprend d'autres choses. Il n'y a pas d'artifice, il y a les yeux, le savoir-faire à la main et on se laisse diriger. On se comprend sans se parler avec Julie".

Le verre, une matière en fusion, Julie et Philippe surveillent... et la magie opère avec la naissance de ces boules en forme de cloche : " Là je vais maillocher. C'est une mailloche en bois. Un outil qui sert à refroidir l'extérieur du verre ", explique Julie.

Des ventes au profit de l'Unicef

Pour réaliser ces boules, un ancien moule de verre à cognac est utilisé, l'empreinte d'Arc France dans ces réalisations : "Ce savoir-faire rare augmente les compétences de nos salariés. Le monde du verre mécanique et artisanal sont conjoints mais pas tout à fait les mêmes. Cette expérience est peut-être appelée à se renouveler", détaille Christophe Benon directeur recherche et développement pour Arc France.

"Le verre il faut le suivre, on ne peut pas lui imposer des choses. C'est un dialogue entre une matière et les mains", conclut Julie Decriem. En attendant d'autres manifestations de l'association Terre de Verre, cette série limitée de 200 boules de Noël est vendue une vingtaine d'euros pièce sur les marchés du Pays de Saint-Omer au profit de l'Unicef.