Aisne : les artisans boulangers inquiets pour leur avenir

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

La boulangerie traverse une période de crise. Confrontés à des ventes en baisse et à la concurrence des industriels, les boulangers se plaignent des charges trop pesantes, et du RSI, le régime social des indépendants. 

Par Halima Najibi

Cotisations mal calculées, poursuites judiciaires illégitimes contre des boulangers. Les critiques pleuvent. Chaque année dans le département de l'Aisne, quatre boulangers baissent le rideau. Et ceux qui résistent se plaignent des charges qui ont augmenté : matières premières, mais aussi énergie, main-d'oeuvre, etc. Et ils ne peuvent pas répercuter entièrement ces augmentations sur les prix du pain. Ils pointent également du doigt le RSI, qui selon eux leur prend plus de 44% du prix de vente d'une baguette.  
La colère des artisans boulangers contre leur caisse de retraite et de santé
Avec : François Ferret Boulanger-pâtissier à Soissons (02); Ismael El Allam Boulanger à Courmelles (02); Patrice Petiteau Pdt du Groupement professionnel de la boulangerie et boulangerie-pâtisserie de l'Aisne; un reportage de Mickaël Guiho, Eric Henry et Nathalie Perrin


Droit de réponse du RSI : 

« Les appels de cotisations envoyés par le RSI sont justes. Le RSI contrôle systématiquement chaque dossier préalablement à toute action contentieuse de recouvrement des cotisations. Le RSI est à la disposition des travailleurs indépendants, notamment lorsqu’ils sont en difficulté, pour proposer une solution adaptée à leurs besoins (délai de paiement, prise en charge des cotisations…). Le taux des cotisations sociales personnelles d’un travailleur indépendant sont de 32 % pour un revenu annuel net de 20 000 € et ces cotisations sont reversées par le RSI aux travailleurs indépendants sous forme de prestations sociales (17 milliards d’euros en 2013) ».

Sur le même sujet

Les + Lus