• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

L'avocat de Bygmalion, créée par l'Axonais Bastien Millot, reconnaît de fausses factures “à la demande de l'UMP”

Me Patrick Maisonneuve, avocat de Bygmalion créée par l'Axonais Bastien Millot, a reconnu l'existence de fausses factures faites à l'UMP / © AFP
Me Patrick Maisonneuve, avocat de Bygmalion créée par l'Axonais Bastien Millot, a reconnu l'existence de fausses factures faites à l'UMP / © AFP

Lors d'une conférence de presse organisée ce lundi, l'avocat de la société de communication Bygmalion, créée par l'Axonais Bastien Millot, a reconnu l'existence de fausses factures mises en place "à la demande de l'UMP" pour dissimuler des dépenses liées aux meetings de campagne de Nicolas Sarkozy.

Par Jennifer Alberts

Me Patrick Maisonneuve a évoqué des "fausses factures" puis de "vraies fausses factures". Il a estimé à "plus de dix millions d'euros" les sommes litigieuses. Selon lui, des prestations liées aux meetings de Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2012 étaient "indûment" imputées à des conventions facturées à l'UMP.

Des perquisitions sont en cours au siège de l'UMP et chez Bygmalion.

Event & Cie, une filiale de Bygmalion, aurait ainsi surfacturé ses prestations à l'UMP durant la campagne présidentielle de 2012 de Nicolas Sarkozy: lors des meetings, les frais de traiteur, de retransmission vidéo et d'éclairage atteignaient parfois le double des tarifs habituels.

Bygmalion est une société de communication créée en 2008 par un Axonais, Bastien Millot qui fut directeur de cabinet de Jean-François Copé, à Meaux dont l'actuel président de l'UMP est le député-maire.

Bastien Millot est né en 1972 à Saint-Quentin. Il est actuellement 1er adjoint au maire de Séry-les-Mézières, une commune située au sud-est de Saint-Quentin (02).

Il commence son parcours politique en 1995: il est alors l'assistant parlementaire de Jean-François Copé, député RPR de Seine-et-Marne. Il occupera cette fonction jusqu'en 1997. Il devient ensuite son directeur de cabinet à la mairie de Meaux.

En 2001, il est élu 1er adjoint au maire UMP de Beauvais Caroline Cayeux.

En 2002, Bastien Millot est nommé directeur de cabinet au secrétariat d'État aux relations avec le Parlement. A 29 ans, il est le benjamin des "dircabs".

Deux ans plus tard, en 2004, Caroline Cayeux met fin à ses fonctions de 1er adjoint: il est en effet condamné à une amende de 8 000 euros pour avoir signé des heures supplémentaires indues à un chauffeur de la ville.
Bastien Millot est alors est nommé chef de cabinet et conseiller auprès du ministre délégué à l'Intérieur et devient le directeur de campagne de Jean-François Copé aux élections régionales de 2004 en Île-de-France. Il poursuit sa route en politique en tant que directeur-adjoint de cabinet au ministère délégué du budget et de la réforme de l'État.

En 2008, il est élu Conseiller régional UMP de Picardie jusqu'en 2010, en remplacement d'Antoine Lefèvre devenu sénateur.

Bastien Millot, a occupé plusieurs postes de directeur au sein de France Télévisions. En décembre 2007, Bastien Millot prend la direction générale de Multimédia France Productions (MFP)17, une filiale du groupe France Télévisions, spécialisée dans la production de programmes télévisuels, ainsi que le sous-titrage.
Il a par ailleurs été actionnaire, administrateur et représentant permanent de TV5MONDE.

À l'automne 2008, Bastien Millot quitte France Télévisions pour créer Bygmalion, une agence spécialisée dans le conseil et la communication.

Bastien Millot a démissionné de la présidence de Bygmalion l'été dernier. Il est aujourd'hui avocat.

A lire aussi

Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus