Double anniversaire au Familistère de Guise

C'est une année pas comme les autres à Guise. Le Familistère a de bonnes raisons de faire la fête. Il y a 200 ans naissait son fondateur, Jean-Baptiste André Godin, qui y célébrait la première fête du Travail il y a 150 ans, soit 22 ans avant qu’elle ne devienne universelle.

© France 3 Picardie
Un 1er mai marqué par le bicentenaire de la naissance de Jean Baptiste Godin, fondateur du Familistère de Guise dans l'Aisne. Un lieu unique par la volonté de Godin d'y créer une micro société plus juste. C'est aussi un patrimoine architectural immense qui connaît des phases de restauration depuis des années. 

Un peu d'histoire


Né en 1817 dans une famille modeste de l'Aisne, Jean Baptiste Godin, futur capitaine d'une industrie florissante, celle des fameux poêles Godin, est un visionnaire animé d'un profond désir de justice sociale. 

C'est en 1846 qu'il crée son premier atelier à Guise. L'usine va en quelques décennies passer d'une trentaine d'employés à plus de 1200 à la fin du XIXe siècle.

A partir de 1859, il construit le Palais social du Familistère, aujourd'hui classé Patrimoine et musée National, en s'inspirant du Phalanstère de Charles Fourier, avec logements, économats, buanderie, école et théâtre. Cet habitat collectif est mis au service de tous les membres de l'association.  
Y habiter est une évidence pour le fondateur du Familistère qui s'y installe en 1878 avec sa collaboratrice et future épouse Marie Moret dans l’aile droite. C'est aussi dans cet appartement que Godin s'éteint le 15 janvier 1888.

En travaux depuis des années, pour la première fois en ce 1er mai, le public est convié à découvrir le chantier en cours. Pour certains visiteurs, ex familistériens, souvenirs et émotion sont au rendez-vous.

L'aile gauche, surmontée par un dôme culminant à 30 mètres a été restaurée en priorité. Un chantier qui ne devrait pas s'achever avant 2019.

Programme Bicentenaire et 1er mai

durée de la vidéo: 02 min 03
Bicentenaire de Godin et 1er mai

 

Visite du Familistère ce 1er mai
Dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Godin, l’usine ouvre au public non seulement ses collections historiques mais propose aussi un parcours dans ses ateliers le temps de trois visites exceptionnelles.

Visite : 3€
Gratuit pour les - 12 ans
Visite libre des collections historiques de l'usine Godin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs