Histoire 14-18 : Saint-Quentin, ville occupée

Durant la première guerre mondiale, la ville de Saint-Quentin est à l'heure allemande. Les magasins sont réquisitionnés, les officiers s'installent dans les belles demeures et les Saint-Quentinois sont affamés. 

Par Halima Najibi

Le Kaiser Guillaume II se rendra à plusieurs reprises à Saint-Quentin. Sous la botte allemande, la terreur règne. Les allemands procèdent à la germanisation du territoire et changent le nom des rues. Ils  réquisitionnent produits et matériel.  Les industries de Saint-Quentin sont  en partie démantelées. Le territoire occupé est considéré comme un réservoir de manœuvre. Les civils sont réquisitionnés pour travailler dans les champs et au terrassement. Il y a aussi des exécutions.  À partir de 1916, la ville est intégrée la ligne Hindenburg. Après l'évacuation de la population en mars 1917, les combats finissent de la ruiner. 
Histoires 14-18 : Saint-Quentin, ville occupée
Source archives : - Collection privée J-M Lemaïtre - Archives Municipales de St Quentin - Archives départementales de l'Aisne - Collection privée Fleury - Pathé Gaumont  - France 3 - D. Patinec

 

Sur le même sujet

Les + Lus