Watigny (02) : trente moutons égorgés et éventrés dans une pâture et d'autres ont été blessés à la tête ou au cou

Dans la nuit de mardi à mercredi, une quinzaine de brebis et une quinzaine d'agneaux ont été retrouvés mots dans une pâture à Watigny dans l'Aisne, égorgés et éventrés. et d'autres bêtes ont été blessées à la tête ou au cou. L'hypothèse du loup est écartée par les gendarmes. 

Les 180 bêtes étaient en pâture. Elles ont été attaquées, cette nuit. Trente moutons ont été égorgés et éventrés. La propriétaire a déposé plainte auprès des gendarmes d’Hirson. Au-delà du préjudice financier, Véronique Lejeune-Meurice se désole pour ses moutons. « Les animaux ont énormément souffert. On aime nos bêtes. » Le reste du troupeau  a été rentré en sécurité, à l’étable, pour la nuit.

L’année dernière déjà, elle avait perdu une vingtaine de bêtes, tués par deux chiens appartenant à un habitant de la commune. Pour le moment, elle ne sait pas quel animal a attaqué.

Véronique Lejeune-Meurice est installée depuis une quarantaine d’années. Elle envisage un arrêt de son activité, après ce coup du sort.

Une plainte a été déposée par l'éleveuse. Il s'agit de la deuxième attaque en 15 jours. Une expertise vétérinaire est en cours pour déterminer l'origine des morsures.