Cet article date de plus de 5 ans

Les 8 ex-Goodyear condamnés à 9 mois de prison ferme pour la séquestration de 2 cadres

Le tribunal correctionnel d'Amiens vient de rendre son jugement dans l'affaire de la séquestration de 2 cadres de Goodyear Amiens: les 8 ex-salariés accusés sont condamnés à 24 mois de prison, dont 9 mois ferme. Le tribunal assortit ces 9 mois de prison ferme d'une possibilité d'aménagement.
© Laure Herpeux
Lors du procès du 24 novembre, les 8 anciens salariés de Goodyear Amiens étaient poursuivis devant le tribunal correctionnel d'Amiens pour "séquestration et violences en réunion". Parmi les prévenus, Mickaël Wamen, ancien leader de la CGT à Goodyear. Le jugement avait été mis en délibéré au 12 janvier.

Le procureur avait alors requis contre chacun d'entre eux une peine de deux ans d'emprisonnement : un an "ferme aménageable" et un an de sursis. Ils ont été condamnés à 24 mois de prison, dont 9 mois ferme avec possibilité d'aménagement.

6 des 8 accusés sont relaxés de l'accusation de violences en réunion mais tous sont déclarés coupables de séquestration.

Les prévenus ont déclaré vouloir faire appel....

durée de la vidéo: 01 min 52
Amiens : procès des ex-Goodyear

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
goodyear économie entreprises justice société