EgyptAir: l'avion a chuté de 22.000 pieds en faisant 2 virages brutaux

L'avion d'Egyptair qui s'est abîmé en Méditerranée ce matin a "effectué un virage de 90° à gauche" puis un tour complet sur lui-même à droite "en tombant de 37.000 à 15.000 pieds" avant de disparaître des radars. Parmi les 66 victimes, Ahmed Helal, le directeur de Procter&Gamble Amiens.

La conférence de presse du PDG de Procter et Gamble France tout à l'heure à Amiens.

"L'image que nous avons est qu'à 00H37 GMT, l'avion, qui se trouvait à environ 10-15 miles à l'intérieur de l'espace aérien égyptien a effectué un virage de 90 degrés à gauche puis de 360 degrés à droite en chutant de 37.000 à 15.000 pieds où son image a été perdue, environ à 10.000 pieds d'altitude
", a déclaré le ministre grec de la Défense dans une conférence de presse, précisant s'être entretenu avec son homologue égyptien.

Pour le moment aucun débris de l'appareil n'a été repéré en mer. L'Airbus avait décollé de l'aéroport français de Roissy-Charles de Gaulle près de Paris à 22H45 (20H45 GMT) et devait atterrir au Caire à 03H05 (01H05 GMT). Il volait à 37.000 pieds d'altitude (11.277 mètres) lorsqu'il est sorti des radars, a indiqué Egyptair.

Le ministre égyptien de l'Aviation civile a assuré jeudi que son pays ne savait pas ce qui était advenu du vol EgyptAir Paris-Le Caire disparu dans la nuit et dont on n'a retrouvé aucun débris pour l'heure,  n'excluant ni "l'acte terroriste", ni "l'incident technique".

"Si quelqu'un me demande si l'avion est tombé ou quelle en serait la cause, nous n'en savons rien", a déclaré le ministre Chérif Fathy lors d'une conférence de presse. "Je ne peux pas exclure l'hypothèse de l'acte terroriste, ni quelque chose qui relèverait d'un incident technique, il est trop tôt", a-t-il ajouté à propos du vol MS804 qui, selon un responsable de l'aviation civile grecque et le président français François Hollande s'est abîmé en mer Méditerranée avec 66 personnes à bord.

"Jusqu'à maintenant, nous n'avons pas de clairs résultats des recherches", menées dans la zone supposée de la chute de l'appareil, à 130 milles au sud de l'île grecque de Karpathos, dans le sud de la mer Egée, a ajouté le ministre à propos de l'A320 qui devait relier Paris au Caire.

Il a indiqué qu'un Falcon 50 français allait participer aux recherches au côté d'un avion américain "de coopération maritime", pour renforcer les appareils égyptiens, deux F16 et un C-130 et grecs, un C-130 et un autre appareil militaire déjà dépêchés dans la zone.

Les autorités grecques, qui ont aussi dépêché sur place la frégate Nikiphoros Fokas, ont également demandé à la France et aux "pays amis et alliés" les images satellitaires à leur disposition, a-t-il ajouté.

Parmi les 66 personnes à bord de cet avion, Ahmed Helal, le directeur de l'usine Procter & Gamble à Amiens nord.