Cet article date de plus de 7 ans

Goodyear Amiens Nord: les grands patrons rendent la CGT responsable de la fermeture de l'usine

La commission d'enquête parlementaire sur le dossier Goodyear Amiens Nord a auditionné mercredi soir Olivier Rousseau, le président du conseil d’administration et Henry Dumortier, directeur général du groupe. Tous deux accusent la CGT de causer la fermeture de l'usine.
Olivier Rousseau, le président du conseil d’administration et Henry Dumortier, directeur général du groupe ont été auditionnés par les membres de la Commission d'enquête parlementaire
Olivier Rousseau, le président du conseil d’administration et Henry Dumortier, directeur général du groupe ont été auditionnés par les membres de la Commission d'enquête parlementaire
Selon Olivier Rousseau, président du conseil d’administration de Goodyear Dunlop Tires France, vice-président Finance de Goodyear Dunlop Tires Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), et Henry Dumortier, directeur général de Goodyear Dunlop Tires France, le "syndicat majoritaire" est responsable de cette fermeture.


L'entreprise perdait de l'argent dès les années 2000. La direction n'aurait pas pas pu investir avant 2007 notamment dans le projet des 4/8. Un projet refusé par la CGT. C'est selon Olivier Rousseau et Henri Dumortier ce refus qui a entraîné la chute du site d'Amiens Nord.


Mais aucun n'a pas pu préciser ce qu'aurait apporté à l'usine le passage aux 4/8 en terme de compétitivité.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
goodyear social