Cet article date de plus de 3 ans

Whirlpool Amiens : Hamon exige le "remboursement de toutes les aides publiques"

Le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle préconise le "remboursement de toutes les aides publiques indûment perçues" par Whirlpool, qui a prévu de fermer son usine d'Amiens employant 290 salariés.
© Maxppp / Collage FTV avec Fotor
Contre la décision de l'entreprise d'électroménager de délocaliser son usine d'Amiens-Nord en Pologne, le candidat socialiste a demandé sur Europe 1 le "remboursement immédiat et intégral de toutes les aides indûment perçues", ajoutant qu'"il n'est plus possible que nous laissions des entreprises procéder ainsi".


Pour M. Hamon, il n'est plus possible "de bénéficier aujourd'hui de l'ensemble des dispositifs qui leur permettent de payer moins d'impôts, qui leur permettent d'embaucher plus facilement des personnes, de disposer d'un crédit d'impôt sur la recherche et le développement, et ensuite choisir, une fois perçues ces aides, de délocaliser".

"C'est totalement juste et normal qu'ils (Whirlpool) remboursent" les aides du CICE, a déclaré Benoît Hamon. "Quand on soutient l'activité pour que l'emploi soit ici, il est normal que l'on demande le remboursement quand l'emploi s'en va ailleurs", a conclu le candidat socialiste. 

Arrêt programmé en juin 2018

Fin janvier, le groupe américain, numéro deux mondial du gros électroménager, avait indiqué son intention de délocaliser la production à Lodz, en Pologne, appelée à devenir "le point central" de sa nouvelle plateforme de production de sèche-linge pour la région Europe, Afrique et Moyen-Orient. L'objectif déclaré est de bénéficier de "plus fortes économies d'échelle" et ainsi "sauvegarder sa compétitivité" dans un contexte "de plus en plus concurrentiel".


La production sera maintenue jusqu'au mois d'avril, avant de ralentir, jusqu'à l'arrêt programmé au 1er juin 2018. 

Le groupe va par ailleurs "réorienter" début 2018 la production dans son usine de Yate au Royaume-Uni, qui va se concentrer désormais sur des produits spécifiques pour les marchés britannique et irlandais. En Pologne, Whrilpool emploie quelque 5.500 salariés dans ses trois sites de production, à Lodz, Radomsko (centre) et Wroclaw (sud-ouest) 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
whirlpool économie entreprises