• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Carte : le programme de la Fête de la musique 2015 en Picardie

Outre les petits groupes amateur, de nombreux événements officiels sont organisés en Picardie. / © France 3 / FDLM
Outre les petits groupes amateur, de nombreux événements officiels sont organisés en Picardie. / © France 3 / FDLM

La Fête de la musique se déroule ce dimanche 21 juin, dans un contexte budgétaire difficile pour la culture, avec 126 événements officiels référencés en Picardie et présentés dans une carte interactive détaillée.

Par Mickael Guiho

Comme chaque année, le jour le plus long se fête en musique en France et dans le monde entier. La Fête de la musique (FDLM) se déroule ce dimanche 21 juin.

Rien qu’en Picardie, 126 événements sont annoncés. Le site officiel de la FDLM propose une carte interactive, donnant accès au programme.

Ce contenu n'est plus disponible

Des initiatives auxquelles il faudra ajouter toutes les initiatives plus ou moins spontanées. Ces groupes d’amis, ces familles, ces amateurs qui sortiront leurs instruments cet après-midi et ce soir, pour varier les mélodies ou pousser la chansonnette dans les rues.

En 2014, 17.000 concerts ont réuni plus de 10 millions de personnes en France. Depuis la création de l'événement en 1982 par l'ex-ministre de la culture Jack Lang, la Fête s’est internationalisée. L’an dernier, plus de 120 pays et 700 villes dans le monde l’ont célébrée.

Le 21 juin 1982, Jack Lang assiste à la première FDLM à Paris avec Danielle Mitterrand. / © JOEL ROBINE / AFP
Le 21 juin 1982, Jack Lang assiste à la première FDLM à Paris avec Danielle Mitterrand. / © JOEL ROBINE / AFP

Un contexte difficile pour la culture


L'organisation de la 34e Fête de la musique représente pour le ministère de la Culture un budget de près de 500.000 euros, un chiffre en "légère baisse" de 1% par rapport à 2014. Plus généralement, les subventions culturelles ont beaucoup diminué cette année et de nombreux festivals sont en difficulté.

C’est aussi un remède contre la violence et l’exclusion.


"Je ne comprends pas qu'on mégote sur la culture, a déclaré Jack Lang, dans La Dépêche du Midi. Parce que d'abord, généralement, c'est peu d'argent. Et c'est si précieux. C'est le bonheur de vivre, c'est en même temps une élévation de l'esprit. (...) Et c'est aussi un remède contre la violence, l'exclusion."

En mai, le Premier ministre Manuel Valls avait qualifié d'erreur la baisse du budget de la Culture au début du quinquennat de François Hollande. Pour 2015, le budget de la Culture et de la Communication a été stabilisé après deux ans de baisse : + 0,33% après - 4% en 2013 et - 2% en 2014.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus