Drame de Proyart (80): tout laisse croire aux enquêteurs que l'enfant de 10 ans s'est bien suicidé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jennifer Alberts

Dans une conférence de presse, le procureur de la république d'Amiens, Bernard Farret, a confirmé que l'enfant de 10 ans décédé samedi par arme à feu à Proyart dans la Somme s'est suicidé.

Les enquêteurs en sont de plus en plus sûrs, au fil de l'avancée de leurs investigations: l'enfant de 10 ans qui s'est tué avec le fusil de chasse de père samedi dernier à Proyart (80) s'est volontairement donné la mort.

L'autopsie a eu lieu ce mardi matin: selon le procureur, dans le rapport du médecin légiste, "aucun élément n'est incompatible avec la thèse du suicide". En effet, l'enfant était grand pour son âge. Sa taille lui aurait donc permis d'actionner seul la gâchette du fusil.

Un contexte familial difficile expliquerait la détresse de cet enfant: ses parents étaient séparés et sa mère est hospitalisée pour des raisons psychologiques.

De source judiciaire, si cet état avait bien été détecté, il ne le fut apparemment pas suffisamment tôt pour éviter le drame.

Samedi, l'enfant avait été retrouvé dans la chambre de son père, dans la maison de Proyart qu'ils occupaient avec l'aîné, âgé de 15 ans. C'est ce dernier qui avait donné l'alerte.

Ecoutez les expliquations de Bernard Farret, procureur de la République d'Amiens: 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.