La fusillade de Roye fait quatre morts et trois blessés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Di Crescenzo
Après la fusillade à Roye.
Après la fusillade à Roye. © France 3 Picardie

Il était 16h30 lorsque les gendarmes ont été appelés sur le site d'accueil communal de Roye, dans la Somme. Deux gendarmes ont essuyé les coups de feu du tireur alors qu'ils tentaient de le neutraliser. Le bilan est lourd : 4 morts et 3 blessés graves.

L'aire d'accueil communal de Roye, commune de la Somme, a été mis en service il y a 5 ans, non loin de l'intermarché. Une quarantaine de personnes se sont sédentarisées sur le site, lieu « qui n'a jusqu'ici posé aucun problème », souligne Freddy Cantrel, adjoint au maire. 

19h30, le bilan provisoire est de 4 morts et 3 blessés graves

Un homme, vraisemblablement alcoolisé, avait ouvert le feu en tuant un homme, sa belle fille et son nourrisson de six mois. Le frère de 3 ans est actuellement entre la vie et la mort.
Appelés sur les lieux, les gendarmes ont tenté de neutraliser le tireur, « passablement alcoolisé » selon l'adjoint au maire Freddy Cantrel. 

L'échange de coups de feu a fait 4 victimes qui ont été toutes transportées par hélicoptère au CHU d'Amiens. Un enfant en bas âge, sa maman, le grand-père des enfants sont décédés sur les lieux du drame. Un gendarme a succombé à ses blessures en arrivant à l'hôpital. Il était père de deux enfants.
Trois autres personnes sont dans un état grave : le frère de la jeune victime, un autre gendarme et l'auteur de la fusillade, dont les jours ne sont pas en danger.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.