Cet article date de plus de 8 ans

Parc naturel marin: élection du président

Crée par décret en décembre 2012, le Parc Naturel Marin des estuaires picards et de la Mer d'Opale réunit ce vendredi à son siège de Bouloge-sur-Mer son 1er Conseil de gestion. L'instance dirigeante doit élire son président. Sur les rangs, Christian Manable, président du Conseil Général de la Somme.
Le Conseil de gestion de ce Parc Naturel marin d'élus locaux est composé de soixante membres tels que les professionnels locaux de la mer (pêcheurs, opérateurs touristiques...), les usagers de loisirs (plaisanciers, kayakistes...), les gestionnaires d'espaces protégés, des scientifiques, des environnementalistes et des représentants l'Etat.

Il a pour mission mettre en oeuvre les huit orientations de gestion définies dans le décret :

*Mieux connaître le milieu marin et partager cette connaissance;
*Protéger les écosystèmes et le patrimoine naturel marins;
*Contribuer au bon état* écologique des eaux marines;
*Mieux connaître, faire connaître, et aussi préserver les paysages marins et sous-marins, les biens culturels;
*Coordonner de manière partenariale la gestion des espaces protégés en mer ou contigus à la mer;
*Développer de manière durable les différentes pêches, activités essentielles à l'économie locale;
*Développer de manière durable les activités économiques actuelles (le tourisme, les sports et loisirs en mer...), ou futures, en restant ouvert à l'innovation et à de nouveaux usages;
*Coopérer avec les pays voisins pour la protection et la gestion d'un espace marin commun.

Le périmètre du Parc Naturel Marin Picardie-Côte d'Opale s'étend sur 2 290 km2 et 167 km linéaires. Il va du petit fleuve la Slack qui coule dans le Pas-de-Clais au Nord et finit au Tréport au sud et regroupe 7 estuaires: les estuaires de la Bresle, de la Somme, de l'Authie, de la Canche, de la Liane, du Wimereux et de la Slack:






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement mer