Cet article date de plus de 8 ans

Proyart (80): les gendarmes ont recueilli le témoignage du père et du frère de la jeune victime

Après le décès d'un enfant de 10 ans par arme à feu samedi soir à Proyart dans la Somme, le père et le frère de la victime ont été entendus par les enquêteurs pour connaître les raisons de ce drame. Des enquêteurs qui excluent catégoriquement l'intervention  d'un tiers dans ce drame.
Le père, âgé de 46 ans, et le frère de 15 ans de l'enfant ne sont pas suspects dans cette affaire. Les gendarmes essaient seulement de comprendre ce qui s'est passé et ce qui a amené au drame.

Car si l'intervention d'un tiers dans la mort de l'enfant de 10 ans est totalement exclue par les enquêteurs, ils n'ont pour le moment aucune certitude sur les raisons de cette mort: l'enfant s'est-il accidentellement tué avec le fusil de chasse ou s'est-il suicidé? Cette dernière thèse est cependant toujours privilégiée par les gendarmes. 

Ni la jeune victime ni son frère adolescent ne présentaient de problème de santé ou même scolaires. 

L'arme a été envoyée à un laboratoire spécialisé pour expertise.

durée de la vidéo: 01 min 37
Un enfant de 10 ans se tue par arme à feu



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers