Soissons: le procès du loueur de taudis renvoyé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jennifer Alberts
© France 3 Picardie

Jugé ce jeudi en comparution immédiate pour avoir loué des chambres dans des conditions d'hébergement contraires à la dignité humaine, le patron d'un café du centre de ville de Soissons a été placé sous contrôle judiciaire. Son procès est renvoyé au 2 mai.

Le procès a été renvoyé au 2 mai pour que la défense puisse préparer son dossier.

Le patron du bar a été libéré et placé sous contrôle judiciaire. Il a par ailleurs interdiction de quitter le territoire, d'entrer en contact avec les locataires, de gérer un débit de boisson ou un établissement  d'hôtellerie. Enfin, il a du payer un cautionnement de 10.000 euros pour l'obliger à se présenter aux audiences.
Marié, il est père d'une petite fille de 10 mois.

Le café est en cours de fermeture administrative.

Le procureur parle d'inattention et de manque de vigilance: selon lui, le propriétaire s'est laissé dépassé par les événements et l'ampleur d'une situation mise en place par son père et dont il a hérité.

2 des 6 locataires se sont constitués partie civile sans pour autant avoir porté plainte.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.