• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Promu, l'Amiens SC restera-t-il longtemps en Ligue 2 ? Le vice-président répond

Le vice-président de l'Amiens SC était sur France 3 Picardie, samedi 4 juin, pour évoquer l'avenir (et le passé) du club. / © France 3
Le vice-président de l'Amiens SC était sur France 3 Picardie, samedi 4 juin, pour évoquer l'avenir (et le passé) du club. / © France 3

Qualifié pour la Ligue 2 vendredi soir, l'Amiens SC a déjà connu des allers-retours rapides entre les deuxième et troisième divisions. Le vice-président du club, Louis Mulazzi, assure que de bonnes bases sont constituées ou en mesure de l'être.

Par Mickael Guiho

La dernière fois que l'Amiens SC a été promu, en 2011, le club a terminé dernier du championnat de Ligue 2 et est retourné directement en National. Pas étonnant que devant l'euphorie des supporters lors de la victoire contre Belfort, vendredi 3 juin, qui scellait la montée des footeux amiénois en division professionnelle, certains lecteurs de notre Page Facebook n'ont pas caché leur scepticisme...

Deux commentaires sur le Facebook de France 3 Picardie.
Deux commentaires sur le Facebook de France 3 Picardie.

Cela fait d'ailleurs bien longtemps que le club centenaire "fait le yoyo" entre les niveaux de compétition. Seule différence : auparavant, c'était plutôt la descente en 3e division qui était rapide, pas la montée en deuxième.

Le "yoyo", presque une tradition


Dans les années 1970 déjà, entre huit saisons passées en deuxième division, les Amiénois avaient fait deux passages express en troisième niveau. Rebelote en 2000, au milieu pourtant de la période reine (1995-2009) où l'Amiens SC a même manqué d'un cheveu la promulgation en Ligue 1 (4e de la L2 en 2007, meilleure classement historique). En tout cas, la stabilité a rarement été là sur le long terme.

Petite Histoire d'Amiens en 2e division
Récit de Stanislas Madej.

Alors cette fois, comment cela va-t-il se passer ? "Je ne sais pas si ça va être le yoyo", a confié, prudent, le vice-président du club Louis Mulazzi. Invité sur le plateau de France 3 Picardie, samedi 4 juin, il a d'abord souligné que l'Amiens SC a comptabilisé "la deuxième meilleure affluence de National après Strasbourg" et pourra donc compter sur "un public". S'appuyer aussi sur un stade jugé "praticable" malgré les travaux entamés suite aux problèmes de sécurité. A ce sujet, Louis Mulazzi a pu s'entretenir avec Alain Gest quand le club a été invité à la mairie (avec les supporters sur le parvis) et il croit savoir que le président d'Amiens Métropole "va accélérer les choses".

Louis Mulazzi : un public et un stade "praticable"
Louis Mulazzi, vice-président de l'Amiens SC, invité de France 3 Picardie. Partie 1

Un bon public, une belle pelouse (enfin !) et un stade réhabilité. C'est bien. Mais sur le terrain et en dehors, le retour au monde professionnel va nécessiter des changements.

Quelques semaines pour redevenir professionnel et définir un projet


L'entraînement reprendra le 24 juin et le premier match de la saison est prévu le vendredi 29 juillet. "Dès lundi, avec la cellule de recrutement, l'entraîneur, le président et moi-même, nous allons tout faire pour recruter les compléments pour améliorer l'équipe", explique Louis Mulazzi. Il précise qu'avant-même la victoire de vendredi, les dirigeants ont "pensé et réfléchi à un certain nombre de recrues". Le mercato sera déroulera du 9 juin au 3 août.

Louis Mulazzi : "on a déjà réfléchi à des recrues"
Louis Mulazzi, vice-président de l'Amiens SC, invité de France 3 Picardie. Deuxième partie.

Reste que pour jouer en Ligue 2 et recruter des joueurs professionnels, l'Amiens SC va devoir obtenir son statut de club professionnel, donc répondre à toutes les exigences fixées par le long règlement de la Ligue de football professionnel. Il faudra pour cela de l'argent, mais là aussi le vice-président est rassurant : "Nous avons déjà les droits tv qui vont financièrement nous aider de manière à doubler notre budget".

La force de frappe financière du club passerait ainsi de 4 à "8 millions d'euros", ce qui placerait l'Amiens SC dans le dernier tiers du classement des budgets de Ligue 2, selon les données de L'Equipe via Ecofoot pour la saison qui vient de finir.


Le classement sportif n'est pas nécessairement corrélé. Nancy, avec seulement 10.5 millions d'euros, vient d'obtenir sa promotion en Ligue 1 ! Il est évidemment bien trop tôt pour envisager cela avec Amiens. Les dirigeants doivent d'abord obtenir leur statut professionnel et définir un projet sportif qui tienne la route, pour ne pas revenir au point de départ dans un an.

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus