Réfugiés : il y a 40 ans, Lille accueillait des familles venues du Chili

En 1975, la ville de Lille a accueilli des réfugies venus du Chili, fuyant la dictature. 

Par Emmanuel Magdelaine

De quand date ce reportage de FR3 Nord Pas-de-Calais ?

Il a été diffusé le 25 juin 1975 et a été réalisé par le journaliste Gérard Decq. 

De quoi parle-t-il ? 

De l'accueil par la ville de Lille de 22 réfugiés venus du Chili. Ils fuyaient la dictature du Général Pinochet. Persécutions, assassinat, vexations : à l'époque, les soutiens du président Allende (débarqué avec l'appui des Américains) n'avaient souvent d'autre choix que de fuir leur pays.

En 1974-75, 5000 réfugiés chiliens sont arrivés en France, 22 personnes ont été accueillies à Lille. 

Qu'y voit-on ? 

Pierre Mauroy, alors maire de Lille reçoit les familles chiliennes en mairie pour un repas d'accueil et de soutien. "La solidarité du Conseil municipal est acquise pour les aider à trouver un toit et un travail, dit-il (...) J'espère que nous allons trouver à une solution à chacun des problème douloureux qu'il y a derrière ces visages qui sont des visages de combattants de la liberté et de la démocratie."

On suit également des Chiliens réfugiés à Lille. Ils parlent de leur combat contre Pinochet et dénoncent les tortures et les brutalités de la junte. Une jeune femme chante évoque la résistance qui s'organise au Chili.

Impossible évidemment de ne pas voir quelques similitudes avec la situation actuelle des réfugiés accueillis massivement en Europe et notamment en France. Martine Aubry, maire de Lille, a d'ailleurs annoncé il y a quelques jours, que sa ville était volontaire pour les recevoir et les aider.

 

FR3 Nord Pas-de-Calais

Chaque semaine, France 3 Nord Pas-de-Calais va puiser dans ses riches archives (FR3 Nord Pas-de-Calais), en partenariat avec l'INA, pour en ressortir des reportages qui parlent de la régions dans les années 50, 60, 70, 80. Nostalgie, patrimoine, vintage : un autre regard sur la région pour mieux mesurer les évolutions et le temps qui passe. En partenariat avec l'INA.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus