• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Saut à l'élastique mortel à Audincthun : deux personnes en garde à vue

La nacelle du Domaine de la Pierre à Audincthun. / © France 3
La nacelle du Domaine de la Pierre à Audincthun. / © France 3

Le gérant et un employé de la base de saut à l'élastique ont été placés en garde à vue dimanche soir à la suite de la mort d'une jeune femme à Audincthun (Pas-de-Calais) lors d'un saut. 

Par AFP

"Dans la foulée de l'accident, on a placé en garde à vue deux personnes à qui on peut reprocher l'infraction d'homicide involontaire et de blessures involontaires par violation délibérée d'obligation de sécurité et de prudence", a déclaré Sébastien Piève, procureur de la république à Saint-Omer à l'AFP. "On va voir si c'est une erreur humaine, un problème technique avec un matériel défaillant, ça peut être aussi une conjugaison des deux", a ajouté le procureur. Le responsable de la société de la base de saut à l'élastique est âgé de 36 ans, l'employé qui aurait harnaché les deux victimes 21.

Dimanche après-midi, un jeune couple, originaire d'Hallennes-lez-Haubourdin, commune proche de Lille, a effectué un saut à l'élastique du haut
d'une grue située à 65 m de hauteur. A une quinzaine de mètres du sol, il y a eu un dysfonctionnement au niveau du système d'attache. Les deux personnes ont chuté lourdement au sol.
Saut à l'élastique mortel à Audincthun


Son compagnon hospitalisé

La jeune femme, née en 1987, est morte, son compagnon a été transporté en hélicoptère au CHRU de Lille. La gravité de ses blessures n'était pas
encore connue lundi. L'enquête pour déterminer les circonstances du drame a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Saint-Omer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus