• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Abbeville : départ sous le soleil du Tour de France des jeunes

Les treize cyclistes du Tour de France des jeunes sont partis d'Abbeville sous le soleil / © Page Facebook Tour de France des jeunes
Les treize cyclistes du Tour de France des jeunes sont partis d'Abbeville sous le soleil / © Page Facebook Tour de France des jeunes

Le quatorzième Tour de France des jeunes s'est élancé d'Abbeville, ce jeudi 4 juillet. Au programme des 18 jeunes engagés dans l'aventure : plus de 1000 kilomètres de route répartis en 16 étapes.

Par Boris Granger

Ils étaient entre 200 et 300 spectateurs réunis au matin de ce jeudi 4 juillet sur la place Max Lejeune d'Abbeville, aux alentours de 9 heures. Parents, anciens participants ou simples curieux : tous là pour encourager les treize cyclistes du Tour de France des jeunes avant qu'ils ne s'élancent sous l'œil averti des cinq apprentis journalistes qui les accompagnent.

Un tour de plus de 1000 kilomètres

Il y avait bien quelques larmes - des adolescents comme de leurs parents - mais tous semblaient heureux de partir à l'assaut de l'épreuve qui les attendait : quelque 1100 kilomètres de route répartis sur 16 étapes. Du plat, de la montagne et les cols mythiques auxquels se frottent chaque année leurs aînés professionnels, parmi lesquels ceux du Tourmalet, du Galibier ou encore de l'Izoard.
 

"Ils se sentent prêts, assure Franck Urbaniak, responsable du pôle événementiel d'Abbeville. Ils ont conscience de leur évolution physique." Car ces jeunes, sélectionnés parmi une cinquantaine de candidats, s'entraînent depuis le mois de février. Du renforcement musculaire en hiver et des sorties vélos aux beaux jours. Au terme de cette préparation, ils avaient plus de 2000 km dans les jambes.

Parmis les 18 jeunes qui participent à l'opération, treize sont des cyclistes et cinq sont des journalistes. Ces derniers accompagneront leurs camarades et réaliseront des points presse, alimenteront la page Facebook de l'événement et produiront un film.
 

Tous ont été choisis pour leur motivation et leur capacité à vivre au sein du collectif. Et les objectifs personnels sont de nature différente. Il y en a qui veulent perdre du poids, d'autres s'éloigner de leurs problèmes familiaux ou encore découvrir la France et ses paysages. "Nous sommes également vigilant à respecter la parité, souligne le responsable de l'événement. Cette année, il y a dix filles pour huit garçons."

Apprentissage de la vie en collectivité

À la fin, il y a un ou une gagnante qui reçoit le maillot jaune, décerné par l'équipe de six encadrants et par les jeunes eux-mêmes à celui ou celle qui montre les meilleures qualités au sein du collectif, tant d'un point de vue sportif que comportemental. Du reste, il n'y a pas vraiment de course. "Tout le monde roule ensemble et se cale sur le rythme des moins rapides, explique Franck Urbaniak. C'est un challenge sportif, mais aussi et surtout un apprentissage de la vie en société."

À chaque étape, les participants se chargent eux-mêmes de l'entretien mécanique, du déchargement des camions, de l'installation du camp. Des visites culturelles ou activités de loisir sont organisées çà et là et des partenariats mis en place tout au long du tour, avec les clubs locaux et avec le Kiwanis, une organisation internationale d'aide aux enfants. C'est cette même organisation qui a fourni à la municipalité les vélos sur lesquels les adolescents évoluent.
 

L'expérience, unique en France, que propose la ville d'Abbeville à ses jeunes semble porter ses fruits. Selon Franck Urbaniak, cela a aidé de nombreux participants à renouer avec l'école ou à trouver un emploi ainsi qu'à s'épanouir. "Quand on part, on ne se connaît pas, souligne-t-il, mais quand on revient on est une famille."

L'équipe fera son grand retour à Abbeville le 25 juillet à 17h30 après un périple de 22 jours. D'ici là, rendez-vous sur leur page Facebook pour suivre l'évolution de ce quatorzième Tour de France des jeunes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

REPLAY. "Lille, la plus grande braderie du monde"

Les + Lus