• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Amiens : la chocolaterie Trogneux prise pour cible par les anti-Macron

La chocolaterie Jean Trogneux à Amiens / © MAXPPP
La chocolaterie Jean Trogneux à Amiens / © MAXPPP

Depuis quelques semaines, suite au mouvement des gilets jaunes, la chocolaterie Jean Trogneux est régulièrement prise pour cible par des protestataires hostiles au gouvernement. Le propriétaire Jean-Alexandre Trogneux, neveu de Brigitte Macron, dénonce les insultes et menaces dont il fait l'objet. 

Par E.E

La coupe est pleine pour le propriétaire de la chocolaterie Jean Trogneux située rue Delambre à Amiens. 

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, Jean-Alexandre Trogneux est victime d'insultes et de menaces. 

"J’ai l’impression d’être un bouc émissaire, un défouloir. Il faut rétablir la vérité", témoigne-t-il dans les colonnes du Parisien.
 

En lien avec Brigitte Macron


Si le patron de la chocolaterie est bien le neveu de la première dame Brigitte Macron, il assure que le couple présidentiel n'est pas propriétaire de son entreprise qui compte six boutiques dans les Hauts-de-France. L'amalgame est pourtant fait et prend des proportions énormes. 

"On crache sur la vitrine des magasins. On raconte aux salariés qu’ils ont un salaud de patron. Des vendeuses arrivent en pleurs dans mon bureau. Pire, on a menacé de faire brûler la chocolaterie sur les réseaux sociaux. La personne a été placée en garde à vue. J’ai peur de l’acte d’un déséquilibré", raconte-t-il, toujours dans le Parisien. 

Pour contrer les menaces, un système de vidéo-surveillance a été récemment installé, en espérant que les clients ne désertent pas la chocolaterie durant les fêtes. 
 

Sur le même sujet

Quelle révélation inattendue nous réserve ce film amateur bien mystérieux ?

Les + Lus