CARTE. Cinq nouvelles communes créées dans la Somme

À compter du 1er janvier 2019, cinq nouvelles communes vont être créées dans le département de la Somme. Elles vont regrouper à chaque fois des communes voisines entre elles, la plupart sont situées dans l'Est du département. 

À la demande des conseils municipaux, cinq nouvelles communes vont voir le jour dans le département de la Somme à partir du 1er janvier 2019. 
 

Le préfet a donné le détail de chacune d'entre elles.
 

  • Carnoy-Mametz : elle rassemblera logiquement les communes de Carnoy et Mametz situées dans le nord-est du département. Son siège sera celui de l'ancienne mairie de la commune de Mametz. À partir du 1er janvier 2019 elle comptera 293 habitants. Son canton de rattachement est le canton d’Albert et et elle fera partie de la communauté de communes du Pays du Coquelicot. ​​​​​
 
  • Hombleux : elle sera constituée des actuelles communes de Grécourt et Hombleux, situées dans le sud-est du département. Son siège sera celui de l’ancienne mairie de la commune d’Hombleux. À partir du 1er janvier 2019 elle comptera 1174 habitants. Son canton de rattachement est le canton de Ham et elle fera partie de la communauté de communes de l'Est de la Somme. 
 
  • Marchépelot-Misery : elle rassemblera elle aussi logiquement les communes de Marchélepot et Misery situées dans l'est de la Somme. Son siège sera celui de l'ancienne mairie de la commune de Marchépelot. À partir du 1er janvier 2019 elle comptera 609 habitants. Son canton de rattachement est le canton de Ham et elle fera partie de la communauté de communes Terre de Picardie.
 
  • Ô-de-Selle : elle sera constituée des actuelles communes de Loeuilly, Neuville-les-Loeuilly et Tilloy-les-Conty situées dans le sud de la Somme. Son siège sera celui de l’ancienne mairie de la commune de Loeuilly. À partir du 1er janvier 2019, elle comptera 1248 habitants. Son canton de rattachement est le canton d’Ailly sur Noye et elle fera partie de la communauté de communes Somme Sud Ouest. 
 
  • Trois-Rivières : elle sera constituée des actuelles communes de Contoire, Hargicourt et Pierrepont-sur-Avre. Son siège sera celui de l’ancienne mairie de la commune de Pierrepont-sur-Avre. À partir du 1er janvier 2019, elle comptera 1498 habitants. Elle fera partie de la communauté de communes du Grand Roye. 

La préfecture indique que jusqu'au prochain renouvellement des conseils municipaux, les communes seront administrées par un conseil municipal composé de l'ensemble des conseillers municipaux des communes actuelles. 

Le département passe ainsi de 776 à 772 communes.