Effondrement de la chaussée à Amiens : et maintenant ?

Le trou agrandi au lendemain de l'effondrement de la chaussée à Amiens - 13 août 2019 / © France 3 Picardie
Le trou agrandi au lendemain de l'effondrement de la chaussée à Amiens - 13 août 2019 / © France 3 Picardie

Suite à la formation d'un trou béant place Léon Debouverie, derrière l'hôtel de ville d'Amiens, les travaux ont commencé afin de sécuriser les lieux et rétablir dès que possible l'eau, le gaz, l'électricité et les télécommunications.

Par E.E avec R.I

Lundi matin c'est à la surprise générale que les agents de police municipaux découvre un trou de 10 à 15 mètres de diamètre et 5 mètres de profondeur devant la brasserie "La bonne humeur" place Léon Debouverie à Amiens.
 

Aujourd'hui, le trou a doublé de diamètre. Les ouvriers n'ont pas eu d'autres choix que l'agrandir afin de sécuriser le périmètre et permettre aux techniciens de la ville de comprendre l'origine de cet incident. Vendredi, ils exploreront les sous-terrains à l'aide de caméras et pourront ainsi déterminer la nature des travaux à effectuer. 
 
Le trou de la place Léon Debouverie à Amiens a été agrandi mardi 13 août pour permettre aux techniciens de comprendre l'origine de l'incident / © Amiens Métropole
Le trou de la place Léon Debouverie à Amiens a été agrandi mardi 13 août pour permettre aux techniciens de comprendre l'origine de l'incident / © Amiens Métropole

Selon Amiens Métropole, la cause principale de l'effondrement de la chaussée repose sur la présence d’une cave médiévale datant du XIVe siècle. "Même si une fuite sur le réseau d’eau ne peut être totalement écartée, il est probable que les fortes chaleurs enregistrées cet été ont contribué à des mouvements de terrain, entraînant une fragilisation de la cave, située en 2e niveau", indique-t-elle dans un communiqué.
 


Les réseaux toujours coupés

Lundi,  par mesure de précaution, les réseaux de gaz, d'électricité et d'eau ont été coupés. Ceux-ci vont être réorganisés pour que les habitants puissent réintégrer leur logement rapidement, et les commerçants reprendre leur activité. "On espère dans le courant de la semaine prochaine", indique Aurélien Darras ingénieur pour le service études et travaux neufs d'Amiens Métropole.

Les entreprises de télécommunication interviendront mercredi sur le réseau téléphonique et de fibres optiques. 900 abonnés pourraient être concernés par des perturbations. 

Un arrêté de circulation et de stationnement a également été pris pour limiter l’accès à la place Léon Debouverie sur sa partie ouest.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus