La police d’Amiens fait appel aux internautes pour retrouver les propriétaires de vélos volés

La police nationale d'Amiens cherche à identifier les propriétaires de 19 vélos volés dans la métropole amiénoise. / © Police Nationale 80
La police nationale d'Amiens cherche à identifier les propriétaires de 19 vélos volés dans la métropole amiénoise. / © Police Nationale 80

Lundi 9 septembre, la police nationale de la Somme a diffusé un appel sur les réseaux sociaux pour retrouver les propriétaires de vélos volés dans la métropole amiénoise. L’objectif : restituer les deux-roues dans les plus brefs délais pour éviter de les envoyer à la casse.  
 

Par MCP

Dix neufs vélos prennent la pose devant les murs en briques du commissariat d’Amiens. Vélos de ville, de cross, avec ou sans porte-bébé, rouges, noirs ou blancs, ces deux-roues n’ont qu’un seul point commun : ils ont tous été dérobés à leur propriétaire.

Ces photos numérotées ont été publiées sur le compte Twitter de la police nationale 80 le lundi 9 septembre 2019. Avec le hashtag #VolsDeVélos, les enquêteurs demandent aux internautes de partager leur publication pour les aider à identifier les propriétaires. C’est la première fois que la police d’Amiens utilise cette technique pour restituer les vélos volés.
 

La plupart de ces deux-roues sont retrouvés abandonnés sur la voie publique ou découverts lors d’interpellations pour d’autres délits. Selon un agent du commissariat, certains vélos resteraient stockés plus de trois ans dans les locaux avant d’être déposés à la casse, faute d’avoir retrouvé les propriétaires. L’année dernière, près de 70 bicyclettes ont été envoyées à la casse, certaines ayant attendu leur propriétaire plus de cinq ans dans les locaux du commissariat
.
En plus de l’appel aux internautes, un numéro est mis à disposition des victimes de vols qui souhaiteraient contacter le commissariat : 03 22 71 52 20. Mais il faudra fournir une preuve d’appartenance pour repartir avec son vélo, comme une photo ou une facture.

En cas de succès, la police nationale d’Amiens pourrait aussi faire appel aux réseaux sociaux pour identifier les propriétaires de scooters ou de motos volés. Actuellement, une dizaine de deux-roues motorisés patientent au commissariat.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus