Visite d'Emmanuel Macron à Amiens : le collectif Picardie Debout appelle au rassemblement

François Ruffin lors d'un meeting Picardie Debout, le 17 février 2017. / © Douchet
François Ruffin lors d'un meeting Picardie Debout, le 17 février 2017. / © Douchet

Pour protester contre la politique d'Emmanuel Macron, le collectif Picardie Debout défilera ce mardi 3 octobre dans les rues d'Amiens, en marge de la visite du président à Whirlpool et Amazon. Le but du rassemblement : montrer que les problèmes perdurent dans la région.

Par Richard Duclos

Picardie Debout, le collectif de François Ruffin né lors des législatives de juin dernier, est bien décidé à accueillir Emmanuel Macron, demain mardi 3 octobre, lors de son passage à Amiens.

Le président a annoncé la semaine dernière qu'il reviendrait dans sa ville natale pour rencontrer les acteurs de Whirlpool, puis pour visiter le nouvel entrepôt d'Amazon.



Le collectif a donc lancé un appel au rassemblement pour protester contre la politique menée par Emmanuel Macron, "le président des riches".

"Le rassemblement réunira  des personnes très concrètement en difficulté depuis les décisions prises par le gouvernement Macron, explique Sylvain Laporte, un porte-parole de Picardie Debout. Des travailleurs qui ont perdu leur contrat aidé, des salariés de Dunlop et Simply Market victimes d'un plan social, ou encore des étudiants qui perdent une partie de leur APL."



"Il n'y a pas que des bonnes nouvelles ici"


L'objectif : montrer que "tout n'est pas heureux en Picardie et en France", poursuit Sylvain Laporte.

Le président vient visiter une usine qui est reprise, et une autre qui ouvre. Mais il n'y a pas que des bonnes nouvelles, il y aussi ici tout un tas de problèmes, et certains dont il est la cause.


Le rendez-vous est donné à 11h30 au Cirque Jules Vernes, à Amiens. Un défilé avec fanfare de casseroles est prévu. Le député François Ruffin y participera, après avoir rencontré les Whirlpool avec le président le matin, et avant de visiter lui aussi les locaux d'Amazon.

300 personnes environ sont attendues pour cette action organisée au pied-levé, le président n'ayant annoncé sa visite que la semaine dernière.

Déjà le 2 septembre, entre 150 et 180 personnes ont participé à une marche anti-Macron, la première manifestation anti-gouvernementale de la rentrée, à Saint-Ouen dans la Somme.


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Extrait "Enquêtes de Région"

Près de chez vous

Les + Lus