Covid-19 : depuis décembre, 19 résidents d'un Ehpad de la Somme sont morts à quelques semaines d'être vaccinés

Alors que l'Ehpad d'Airaines dans la Somme était plutôt épargné jusque-là, l'établissement a enregistré 19 décès parmi ses 82 résidents lors de la troisième vague de l'épidémie depuis décembre. Le directeur espère pouvoir commencer la vaccination au plus vite.

Ehpad d'Airaines dans la Somme
Ehpad d'Airaines dans la Somme © FTV

La situation devient de plus en plus compliquée à l'Ehpad d'Airaines dans la Somme. Lors de la première et deuxième vague, l'établissement avait été plutôt épargné. Mais depuis décembre, le virus serait rentré dans l'Ehpad par un résident. Sur 82 pensionnaires, les deux tiers ont été testés positifs. 19 d'entre eux sont malheureusement décédés.

"On avait depuis mars les gestes barrière renforcés et depuis les premiers cas de Covid et décès, on a isolé en chambre tous les résidents avec une surveillance accrue", affirme Eric Jullian, le directeur de l'établissement. 

Une cellule psychologique

Depuis peu, une psychologue est également présente à mi-temps dans l'Ephad. "Depuis ces décès, ils ont peur pour eux-mêmes, ils ont donc besoin de s'exprimer et d'être écoutés par la psychologue. On a aussi multiplié les visio avec la famille, une animatrice se déplace dans les chambres", indique Eric Jullian. 

Une aide psychologique a aussi été mise à disposition du personnel et des soignants très éprouvés. La moitié d'entre eux a également été infecté par le virus. Du personnel a donc dû venir en renfort notamment durant les fêtes de fin d'année. 

Les vaccins prévus pour la fin du mois

Une période difficile à vivre, alors que la vaccination a démarré depuis deux semaines dans les Ehpad. "On est très triste qu'il y ait des décès en ce moment, alors que l'on est tout proche de la vaccination", confie le directeur. À Airaines, on espère pouvoir commencer la vaccination dès réception des premières doses de vaccin, prévues le 23 ou 24 janvier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins