Dans la Somme, la vitesse sur route et autoroute est limitée en raison d'un épisode de pollution atmosphérique

Les mesures de restriction de vitesse étaient déjà en place dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais depuis le mardi 22 mars. Dans un communiqué, le préfet de la zone de Défense Nord étend ces limitations au département de la somme. Dans son communiqué Atmo Hauts-de-France évoque une pollution aux particules fines PM 10.

Sur route, la vitesse est désormais limitée à 90 km/h sur les portions normalement autorisées jusqu'à 110km/h. Les véhicules empruntant l'autoroute dans la Somme ne peuvent pas rouler au-delà de 110 km/h. En outre, les poids-lourds de plus de 3,5 tonnes ne peuvent excéder une vitesse de 80 km/h :

Restriction des travaux agricoles 

Le préfet de la zone défense Nord insiste sur l'interdiction formelle des brûlages de déchets verts en extérieur et demande aux particuliers de surseoir à leurs travaux d'entretien avec des outils à moteur thermique tels les tondeuses ou taille-haie. L'utilisation de produits à base de solvants comme la peinture ou le white-spirit est également proscrite.

Enfin, il est demandé aux habitants de la Somme de différer l'emploi de chauffage d'appoint au bois "non performants" ce qui inclus les feux de cheminée à foyer ouvert.

Un épisode de pollution qui a débuté dans le Nord le 21 mars

Dans un communiqué publié sur son site, Atmo Hauts-de-France explique cette pollution aux particules fines (PM10) par les activités économiques, de transport et de chauffage :

L'organisme en charge de la surveillance de la qualité de l'air évoque une masse d'air polluée en provenance de l'est. Les conditions météorologiques actuelles ne permettent pas sa dispersion.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité