• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Dieudonné Nsengiyumva remporte la Transbaie 2019

Dieudonné Nsengiyumva vainqueur de la Transbaie 2019 / © France 3 Picardie
Dieudonné Nsengiyumva vainqueur de la Transbaie 2019 / © France 3 Picardie

Le coureur burundais remporte la 31e édition de la Transbaie en 58 minutes et 16 secondes. Il a tenu tête dans les derniers instants au vainqueur de l'an passé le Kenyan Stephen Orgari.

Par Eline Erzilbengoa

Une belle revanche pour le coureur originaire du Burundi ! Dieudonné Nsengiyumva remporte cette 31e édition après avoir terminé 2e l'an passé.

Dès le départ de la Transbaie ce dimanche matin, trois coureurs se détachaient nettement, dont l'habitué de la course Stephen Ogari. Le vainqueur de l'année dernière a su gérer le passage difficile à l'entrée de la baie, contrairement à ses concurrents qui ont eu plus de difficultés. 
 

Le trio est rejoint par un 4e coureur mais Stephen Ogari reste en tête dans la baie. Après le ravitaillement, deux hommes prennent le large. Le Kenyan reste en pôle position, rejoint par Dieudonné Nsengiyumva. 

C'est dans les derniers instants que le coureur burundais réussit à dépasser son concurrent et assure d'une courte tête. Dieudonné Nsengiyumva remporte cette Transbaie 2019 en 58 minutes et 16 secondes. Un superbe score malgré les difficultés rencontrées durant la course. "C'était très dur, parce qu'il y avait beaucoup de boue et beaucoup d'eau", nous confie-t-il en fin de course. 
 


L'Amiénoise Mélanie Doutart première femme


Du côté des femmes, l'Amiénoise Mélanie Doutart a réussi à s'imposer en 1 heure 06 minutes et 6 secondes devant l'Ethiopienne Chaltu Negasa, qui était arrivée en tête l'an passé.
Mélanie Doutart à l'arrivée de la Transbaie 2019 / © France 3 Picardie
Mélanie Doutart à l'arrivée de la Transbaie 2019 / © France 3 Picardie

Suivie de près tout au long du parcours, Mélanie Doutart, a su se détacher lors des passages difficiles dans la baie. "Les filles me regardaient, donc je me suis dit qu'il fallait que j'en garde sous le pied parce que c'est un coup à ce qu'elles me sprintent sur la fin", a confié la coureuse à l'arrivée. 

L'Amiénoise, qui vient de remporter la Jules Verne dans sa ville, participait à la Transbaie aussi et surtout pour le plaisir. "Je suis très heureuse parce que c'est une superbe course très réputée avec une ambiance de fou", a-t-elle ajouté. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus