Nouvel An : dans la Somme, tolérance zéro pour l'alcool au volant

La gendarmerie de la Somme a annoncé qu'elle ne ferait pas de cadeaux aux automobilistes cette année : le dépistage d'alcolémie sera systématique lors des contrôles des véhicules le soir du réveillon. 

© France 3 Hauts-de-France
Faire la fête pour le réveillon du Nouvel an, oui ; conduire en état d'ébriété, hors de question ! Les gendarmes ne plaisantent pas à ce sujet, et pour cause : la consommation excessive d'alcool est à l'origine d'un tiers des accidents mortels en France.

En ce moment, en matière de sécurité routière, tous les voyants sont au rouge dans la Somme. Rien qu'au mois de novembre, 5 personnes sont décédées sur les routes du département (contre une seule en novembre 2018), et 26 ont été hospitalisées à la suite d'un accident de voiture -soit deux fois plus que l'année dernière à la même période. 
   

Dépistage systématique


La gendarmerie de la Somme sera donc particulièrement vigilante la nuit du 31 décembre. Des opérations de contrôle sont organisées toute la nuit, à partir de 22h et jusqu'à l'aube. Et les conducteurs contrôlés ne pourront pas se contenter de présenter les papiers de leur véhicule, ils devront se soumettre au dépistage d'alcoolémie et de prise de produits stupéfiants. 

Les gendarment rappellent qu'un taux d'alcool supérieur à la limite légale, associé à la consommation de stupéfiants, est passible de 3 ans de prison et 9 000 euros d'amende. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter