Un corps en état de décomposition avancée découvert près de Fort-Mahon, une enquête ouverte

Publié le Mis à jour le
Écrit par Remi Vivenot

Le cadavre en état de décomposition avancée a été découvert jeudi 10 février au soir en baie d'Authie. Une enquête est ouverte pour tenter d'établir les causes de la mort.

Selon la gendarmerie, la macabre découverte a été faite par un chasseur jeudi 10 février au soir peu avant 18h. Il se rendait à sa hutte en baie d'Authie dans le secteur de Fort-Mahon, dans un endroit difficile d'accès.

D'après le parquet d'Amiens, le corps retrouvé était partiellement immergé, non loin d'une hutte de chasse "mais pas dedans", précise le cabinet du procureur.

Le cadavre se trouvait dans un état de décomposition avancé. "D’après l’état du corps, il a pu séjourner plusieurs semaines dans l’eau. Il est impossible pour l’instant de donner un âge, une origine et même un sexe de l’individu", indique le parquet.

Les opérations sur place, notamment le travail de la cellule d'identification criminelle de la gendarmerie, se sont prolongées durant la soirée. Elles ont été compliquées par la difficulté d'accès du lieu.

Le corps a été transporté à l'unité médico-judiciaire d'Amiens. Son examen a été demandé par la justice et doit être réalisé ce vendredi matin. D'après le parquet, "il n’est pas possible de proposer à ce stade un scénario de survenance du décès". Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte.

Aucun élément ne permet à ce stade d'établir un lien, mais on se souvient qu'un couple de plaisanciers axonais parti d'Ault avait été porté disparu en mer le 16 octobre dernier. Seul le corps de la femme avait été retrouvé à Wimereux, dans le Pas-de-Calais quelques jours plus tard.